rétablissement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

→ voir rétablir et -ment

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rétablissement rétablissements
/ʁe.ta.blis.mɑ̃/

rétablissement /ʁe.ta.blis.mɑ̃/ masculin

  1. Action de rétablir ; état d’une personne, d’une chose rétablie.
    • […]; et, quand M. de Bonald est venu réclamer à la Chambre, en 1816, au nom de la religion catholique redevenue religion de l’État, le rétablissement de l’indissolubilité du mariage, il s'est bien gardé de réclamer en même temps et au même titre le rétablissement de l'éternité des vœux ecclésiastiques. (Alexandre Dumas fils, La question du divorce, 12e éd., 1880, p.176)
    • Sous Auguste, toutefois, une profonde réaction se produisit. En 27, on décida le rétablissement de la vieille république, c'est-à-dire, de l’aristocratie ; […] (Alfred Naquet ; Vers l’union libre, 1908)
    • Et puis on découvrit — ce dont on aurait pu se douter à l’avance — que le rétablissement de la royauté, à la Henri V, c’est-à-dire avec son cortège d’idées désuètes et de principes périmés, était un anachronisme que la France de 1873 ne supporterait pas un instant. (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. (Médecine) Action de recouvrer la santé.
    • Il vient d’être malade, je lui souhaite un prompt rétablissement.
  3. (Gymnastique) Action de se redresser, de s’élever au-dessus d’une barre, d’une poutre, etc., par la force des bras.
    • Faire un rétablissement.

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]