rétracter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : retracter

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin retractare.

Verbe [modifier le wikicode]

rétracter transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rétracter)

  1. Déclarer qu’on n’a plus l’opinion que l’on avait avancée, se dédire d’une chose qu’on avait dite ou écrite, la désavouer.
    • Je ne suis pas arrivé à l'âge de quatre-vingt ans pour rétracter en rien les convictions de ma vie entière. — (Réponse de M. Raspail père à l'avocat général, lors du procès de François-Vincent Raspail le 12 février 1874)
    • L’auteur d’une calomnie doit la rétracter formellement.
    • L’instant est solennel, il est toujours temps de vous rétracter, si vous croyez vous être trompé. — (Victor Hugo, Les Misérables, 1862)
  2. (Pronominal) Se dédire formellement.
    • « Il n’y aucune vérité dans leur histoire » affirme le directeur général. La « seule chose à faire » est de « se rétracter ». — (Next INpact, Affaire Supermicro : Tim Cook (Apple) appelle Bloomberg à se rétracter, 22 octobre 2018 → lire en ligne)
    • Il a été contraint de se rétracter des choses qu’il avait avancées.
    • Il s’en est rétracté publiquement.
  3. (Pronominal) (Médecine) Se raccourcir, se retirer, se contracter.
    • Ce muscle s’est rétracté.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]