rétraction

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : retraction

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin retractio (« retrait »), de retrahere, même sens.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rétraction rétractions
\ʁet.ʁak.sjɔ̃\

rétraction \ʁet.ʁak.sjɔ̃\ féminin

  1. (Didactique) Action de se rétracter, en parlant d'une chose.
  2. (Médecine) Raccourcissement, contraction d’une partie du corps.
    • A Singapour, en 1967, au moment même où la chute de la fécondité atteint sa vitesse maximale, se déclenche une épidemie de Koro, manifestation hystérique spécifiquement masculine. Les individus touchés craignent et perçoivent une rétraction de leur pénis, qui menace, disent-ils, de disparaître dans l'abdomen. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, p.22)
  3. (Figuré) Retrait, repli sur soi-même.
    • Fascinant rêve noir d'un certain Occident : après les phases d'extension, de cartographisation du monde, de dénomination et découvertes des caps et des cultures, voici la rétraction comme solution. Le retrait du monde. — (Kamel Daoud, Reconnaître un musulman à JFK, Le Point, 24 novembre 2016)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]