révélatrice

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de révélateur avec le suffixe -rice.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
révélatrice révélatrices
\ʁe.ve.la.tʁis\

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\ féminin (pour un homme, on dit : révélateur)

  1. Celle qui fait la révélation d’un complot politique de quelque association criminelle, de quelque affaire secrète.
    • Le destin a refusé à Marie Lenéru la parole ; elle se surmonte et d’une insuffisance tire une supériorité. Elle sera la révélatrice qui nous apporte le message de la plus profonde solitude. — (Marie Lenéru, Saint-Just, page 11, 1922)
  2. (Par analogie) Ce qui permet la révélation d’un phénomène ignoré.
    • Toute la question est maintenant de savoir si cette activité peut devenir la révélatrice de l’intelligence ; en autres termes, si les faits que l’homme produit sous la seule instigation de son instinct peuvent devenir des signes pour son esprit, de telle manière qu’il soit tout à la fois, de lui-même à lui-même, par l’appel de sa spontanéité et la réponse de son intelligence, initiateur et initié ? — (Pierre-Joseph Proudhon, De la justice dans la Révolution et dans l’Église, page 217, 1858)

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin révélateur
\ʁe.ve.la.tœʁ\

révélateurs
\ʁe.ve.la.tœʁ\
Féminin révélatrice
\ʁe.ve.la.tʁis\
révélatrices
\ʁe.ve.la.tʁis\

révélatrice \ʁe.ve.la.tʁis\

  1. Féminin singulier de révélateur.
    • C'est alors que l’ivraie et le bon grain, le mal et le bien, si mystérieusement entremêlés ici-bas, vont tenter de se désécheveler, de se dégager l’un de l'autre, de se présenter dans leur nudité révélatrice, pour conquérir la terre. — (Albert Frank-Duquesne, Ce qui t’attend après ta mort, Éditions Franciscaines, 1950)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]