rabiner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Pour le verbe 1 : De l’occitan rabinar.
Pour le verbe 2 : Du français de Wallonie.

Verbe 1 [modifier le wikicode]

rabiner \ʁa.bi.ne\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Occitanie) Griller, noircir sous l’effet de la chaleur.
    1. (En particulier) (Cuisine) Trop cuire un aliment au point qu’il soit comme grillé et accroche au plat.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • (Région à préciser) : écouter « rabiner [ʁa.bi.ne] »


Paronymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

rabiner \ʁa.bi.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Belgique) Couper l'arbre le plus près possible de terre et arracher soigneusement les racines.
    • Et d'aultant que les orières desdits boys sont plus brouttées des bestiaux, ordonnons que lesdites orières seront rabinées et coupées rez de terre par les communautés voisines, chascune à son endroit, […]. — (Ordonnance de Ferdinand de Bavière portant règlement pour les bois la pêche et les sartages, 14 juin 1625, dans le Recueil des ordonnances du duché de Bouillon 1240-1795, mis en ordre par L. Polain, Bruxelles : chez Fr Gobbaerts, 1868, p.28)
    • XVI. Les adjudicataires devront couper et rabiner les bois des portions qui leur auront été adjugés rez-pied, rez-terre et à règle de coupeurs de bois : ils seront aussi tenus de couper les ronces et épines, à peine de vingt livres d'amende par portion qui n'aura pas été ainsi nettoyée. — (Conditions et clauses générales à insérer dans les procès-verbaux de vente des bois et taillis, faisant partie des domaines nationaux, Bruxelles, le 4 Pluviôse an III, dans le Recueil des proclamations et arrêtés des représentans du peuple français […], émanés à Bruxelles […] depuis le 21 messidor, l'an 2 […], Bruxelles: chez G. Huyghe, an III, vol.3, cahier 7, p.380)
  2. (Ardennes) S’adonner à la reprise individuelle.
    • Enfin, en guise de dessert, la cuisinière avait confectionné une sorte de rabote garnie de trois pommes offertes par la bonne du curé, mademoiselle Alice.
      D'où les tenait-elle ? Juliette n'avait pas osé lui demander. Tout le monde « rabinait », pour essayer de survivre. Et le maire lui-même, homme intègre entre tous, avait confié à Hermine son sentiment profond : « Voler le boche n'est pas voler. »
      — (Françoise Bourdon, La forge au Loup, Presses de la Cité, 2001, chap.33)

Références[modifier le wikicode]