rachat d’entreprise par ses salariés

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de rachat, entreprise et salarié.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rachat d’entreprise par ses salariés rachats d’entreprise par ses salariés
rachats d’entreprises par ses salariés
\ʁa.ʃa.dɑ̃.tʁǝ.pʁiz.paʁ.se.sa.la.ʁje\

rachat d’entreprise par ses salariés \ʁa.ʃa.dɑ̃.tʁǝ.pʁiz.paʁ.se.sa.la.ʁje\ masculin

  1. (Finance) Opération permettant à des salariés de racheter leur entreprise, une division de leur entreprise ou une de ses filiales, à l’aide d’emprunts ou d’avantages fiscaux.
    • Ce constat vaut a fortiori pour le modèle du rachat d’entreprise par ses salariés (RES) et, de façon générale, pour l’ensemble des formules de participation des salariés, surenchérit un spécialiste de droit social de l’université de Cologne […]. — (Rémi Lallement, L’unification sans miracle: l’économie allemande en mutation, 1990-1995, Levallois-Perret : CIRAC, 1995, page 28)
    • Il faut remonter au milieu des années 80 pour retrouver les 1ères opérations de Rachat d’entreprise par ses salariés (RES) favorisées par une fiscalité avantageuse (Sagem, Darty) et l’émergence de partenaires financiers dédiés. — (Hélène Lepelletier, Les chevaliers de la reprise d’entreprises, dans Entreprendre, n°263 septembre 2012, pp. 66-67)
    • Nous nous interrogions alors sur les rôles respectifs des actionnaires, de l’État, des dirigeants et des salariés ainsi que sur le poids des investisseurs institutionnels, avant de nous pencher sur l’actionnariat des salariés (des rachats d’entreprise par ses salariés à l’autocontrôle managérial) et la situation particulière des salariés sans actionnaires (économie sociale et coopératives de production). — (Marie-Noëlle Auberger-Barré, Les actions et l’action, dans CFDT : Cadres, no392, 2000)
    • En dehors d'une douzaine de sociétés affiliées, les rachats d'entreprises par leurs salariés via les associations de salariés actionnaires se soldèrent également par un échec. — (Dieter Weiss & Ulrich ‎Wurzel , Environnement économique et politique de transition vers l’Économie de marché : l’Égypte, OCDE (collection Études du Centre de Développement, 1998, page 143)
Notes[modifier le wikicode]
Ce terme est officiellement recommandé en France en tant qu’une des traductions possibles du terme anglais leveraged management buyout.

Abréviations[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]