racoler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Renforcement avec le préfixe re- d’accoler au sens de « prendre par le col ou le collet ».

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

racoler /ʁa.kɔ.le/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Péjoratif) Attirer, solliciter, des individus parmi le public, dans le but d’en soutirer un avantage quelconque tel que de l’argent ou un service.
    • Racoler des partisans, des auditeurs.
  2. (En particulier) Aborder des clients potentiels, en parlant d’une prostituée, ou d’un prostitué.
    • Or nous avions fini, tout en conversant, par arriver faubourg du Temple, où des filles, à l’entrée du passage, racolaient. (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, 1927)
    • Il arrive aussi, mais cet usage tend à disparaitre au début de la IIIe République, que les filles racolent en arpentant à tour de rôle le trottoir situé devant la maison. (Alain Corbin, Les Filles de noce, 1978)
  3. (Par analogie) (Péjoratif) Faire du marketing outrancier.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]