ragot

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Adjectif, nom 1) (1392) Apparait comme substantif avec le sens de « cochon de lait » ; (1655) « jeune sanglier » ; (1609) prend le sens adjectival de « court et gros ». Voir ragoter pour des explications sur le radical.
(Nom 2) (1767) Déverbal de ragoter.

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin ragot
\ʁago\
ragots
\ʁago\
Féminin ragote
\ʁagɔt\
ragotes
\ʁagɔt\

ragot \Prononciation ?\ masculin

  1. Petit, rabougri.
    • Une femme ragote.
    • Un homme ragot.

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
ragot ragots
\ʁa.ɡo\

ragot \ʁa.ɡo\ masculin

  1. Personne petite et boulotte.
    • Ils virent un âne chargé d'un sac (…). Suivait un bonhomme, un ragot, aux épaules en boule. (Pourrat, Gaspard, 1925, p. 209)
  2. (Chasse) Sanglier qui a quitté les compagnies, mais qui n’a pas encore trois ans faits.
    • C’est au moment où, accroupi devant le brasier où nous cassions la croûte, que nous avions ce dialogue, et à peine le Vieux avait-il fini sa phrase qu’un fracas de branches éclatait à moins de trente mètres de notre campement et qu’une bande de sangliers, des ragots de deux ans, traversait la coupe en frâchant tout sur son passage. (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, p. 76-77)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
ragot ragots
\ʁa.ɡo\
Deux personnes en train de raconter des ragots.

ragot \ʁa.ɡo\ masculin

  1. (Familier) Racontar malveillant.
    • Quoi qu'en pensent les sociologues officiels, les classes inférieures ne sont nullement condamnées à vivre des ragots que leur abandonnent les classes supé­rieures. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, Chap.VII, La morale des producteurs, 1908, p.327)
    • Le démon recourt à des calomniateurs pour nuire à François. Maintes fois l'évêque de Genève a fait l'objet de calomnies et de ragots de la part de certains ministres du culte réformé. (Gilles Jeanguenin, Saint François de Sales: son combat contre le démon, page 38, Éditions de l'Emmanuel, 2009)
    • Ce sont des ragots, monsieur, dont je ne veux pas vous importuner. (Jean-Paul Sartre, La Nausée, page 154, Éditions Gallimard folio, 1938.)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]