ramasser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De amasser avec le préfixe augmentatif re-.

Verbe [modifier]

ramasser \ʁa.ma.se\ ou \ʁa.mɑ.se\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se ramasser)

  1. Faire un amas, un assemblage, une collection de choses.
    • Le suc d’oignons de lis étoit tenace, gluant; il fallut pour en avoir un peu, le ramasser avec un couteau : il étoit couleur de café au lait; […]. — (Jean-Étienne Guettard, Mémoires sur différentes parties des sciences et arts, Paris : Laurent Prault, 1770, tome 2, page L)
    • Pour faire sécher le foin, l'herbe coupée est étendue puis retournée dans la journée avant d’être ramassée en andains le soir venu. — (Sébastien Lay, Maitrise, non-maîtrise de l'herbage : approche ethnologique des savoirs, dans Prés et pâtures dans l'Europe occidentale, Presses Universitaires du Mirail, 2008, p.231)
    • Il a ramassé tout ce qui lui était dû en plusieurs endroits, et il a fait une somme importante.
    • Il s’applique à ramasser tout ce que les anciens ont dit de plus
    • J’ai ramassé tout ce que j’ai pu trouver de médailles de tel empereur.
  2. Ramener en un endroit ou vers soi.
    • […]; elle ramassa ses robes sur son giron et sa voix trembla. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  3. Réunir, rassembler ce qui est épars.
    • On a ramassé tout ce qu’on a pu trouver de soldats.
    • à l’aspect de l’orage, la poule ramasse ses poussins sous ses ailes.
    • Ils s’étaient ramassés en grand nombre sur la place publique.
    • Ramasser les cartes, ses cartes, les réunir, les rassembler.
    • Ramasser ses forces, recueillir, réunir toutes ses forces pour quelque effort extraordinaire.
  4. Prendre, relever ce qui est à terre.
    • Le vieux marquis tolérait que les pauvres vinssent ramasser les branches mortes, […]. — (Octave Mirbeau, Le gamin qui cueillait les ceps, dans La vache tachetée, 1918)
    • Je me baissai pour ramasser le portefeuille et les cartes de visite qui s’étaient envolées dans le ruisseau. — (Henry Miller, L’ancien combattant alcoolique au crâne en planche à lessive, dans Max et les Phagocytes, traduction par Jean-Claude Lefaure, éditions du Chêne, 1947)
    • Puis, apercevant, sur le sentier du bas-côté, un caillou dont l’aspect lui convint, il le ramassa et le mit dans sa poche. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 381 de l’éd. de 1921)
    • Ramasser une personne, relever une personne qui est par terre.
  5. (Figuré) Emmener avec soi une personne, se charger d’une personne qu’on a trouvée dans l’embarras, dans la misère.
    • Heureusement pour le philosophe qui commençait à claquer des dents, un autre charretier vint me ramasser. — (Ivan Tourgueniev, Un incendie en mer, juin 1883, dans L’Exécution de Troppmann et autres récits, Stock, 2000, p.178)
    • Cette femme est si charitable qu’elle ramasse tous les pauvres qu’elle rencontre.
    • Être ramassé par la police se dit de malfaiteurs pris dans une rafle.
  6. (Familier) Régler son compte à quelqu’un, lui dire son fait sans douceur.
    • Il s’est fait sérieusement ramasser.
  7. Rafler, emporter la mise.
    • Ramasser le pactole : gagner une mise, rafler la mise, emporter l’argent.
  8. (Vieilli) Guider ou porter sur une chaise, dans la montagne → voir marron et ramasse.
    • Ramasser, se dit encore en parlant de ceux qu’on fait descendre sur les neiges dans des espèces de traîneaux le long des montagnes. Les Voyageurs se font ramasser, quand ils courent en hiver par les Alpes. Ceux qui ramassent s’appellent dans le pays marrons.
  9. (Pronominal) Se replier sur soi-même, se pelotonner.
    • Ce lutteur s’est ramassé et a repris l’avantage.
    • Le hérisson, la chenille se ramassent dès qu’on les touche.
  10. (Pronominal) (Québec) Se retrouver, être rendu à cet endroit.
    • Je me suis ramassé à l’autre bout du monde en manquant ma sortie.
  11. (Pronominal) Tomber.
    • Il s’est ramassé dans les grandes largeurs.
  12. (Pronominal) (Figuré) (Familier) Faillir, échouer.
    • En dépit d’une terminale brillante, il s’est ramassé au bac.
  13. (Pronominal) Se relever après une chute.
    • S’il tombe, il se ramassera.
  14. (Désuet) Fouetter, corriger avec une ramasse.
    • Si, en face des iniquités d’une époque comme la nôtre, il n’y aurait pas quelque part un fouet et une verge à ramasser, surtout quand on sait si bien s’en servir pour confondre des ennemis personnels. — (George Sand, Sainte-Beuve à l’Académie française, 2 mars 1845)

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus ramasser figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : légume.

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

  • France (Paris) : écouter « ramasser [ʁa.ma.se] »

Références[modifier]