ramnologue

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Terme inventé en 1983, publié dans Vania de Gila-Kochanowski et Romano Yekhipe, Causes et conséquences du nomadisme des Tziganes d’Europe, réunion d’experts sur l’étude de l’ethno-développement et de l’ethnocide en Europe, UNESCO, Karasjok (Norvège), 29 mai – 2 juin 1983.

Nom commun [modifier le wikicode]

ramnologue masculin et féminin identiques

  1. (Rare) Spécialiste du romani, la langue des Roms.
    • Il est suivi par une nuée d’autres ramnologues parmi lesquels se distingue le géant de la linguistique comparée, un slavisant, professeur à l’Académie de Vienne, Franz von Miklosich.— (Vania de Gila-Kochanowski et Romano Yekhipe, Causes et conséquences du nomadisme des Tziganes d’Europe, réunion d’experts sur l’étude de l’ethno-développement et de l’ethnocide en Europe, Karasjok (Norvège), 29 mai – 2 juin 1983)
    • Il rejette le terme « Tsigane », invention des Gadžé, et propose Romané Chavé (fils de Ram), voisin de Rom. De même, il préfère « ramnologie », « ramnologue » à « tsiganologie » et « tsiganologue ». — (Bernard Leblon, Musiques tsiganes et flamenco, 1990)
    • Il est bon de souligner ici que ce Précis de la langue romani littéraire dépasse largement le cadre des seules études tsiganes et s’adresse, par-delà le ramnologue, à tout linguiste, indo-européaniste ou non, qui s’intéresse à la régularisation d’une langue, à sa graphie, à sa diffusion, à la constitution de corpus littéraires dans différents domaines des sciences humaines. — (Description de Précis de la langue romani littéraire, Libraire Mollat, <mollat.com>, 2010)

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]