raout

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1835) De l’anglais rout (« compagnie, bande, rassemblement », d’où « réunion mondaine, réception »), lui-même emprunté à l’ancien français rote, route (« troupe en marche ») de même origine que le français moderne route.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
raout raouts
/ʁa.ut/

raout /ʁa.ut/ masculin

  1. (Vieilli) Réunion, fête où l’on invite des personnes du monde, cocktail mondain.
    • N’allez-vous pas au raout de Madame d’Alvimare ? (Charles de Bernard)
    • Les mercredis faisaient raout : l’assemblée était nombreuse. (Honoré de Balzac, La Vieille Fille, 1836)
    • Que ce mot de fête n’éveille pas dans l’esprit l’idée d’un gala grandiose, d’un bal de cour, d’un « raout » carillonné ou d’un festival à grand orchestre. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, 1873)
    • On n'avait jamais connu, des Guermantes, dans ces après-dîners au jardin, que l'orangeade. Elle avait quelque chose de rituel. Y ajouter d'autres rafraîchissements eût semblé dénaturer la tradition, de même qu'un grand raout dans le faubourg Saint-Germain n'est plus un raout s'il n'y a une comédie ou de la musique. (Marcel Proust, Le Côté de Guermantes, 1921)

Variantes orthographiques[modifier | modifier le wikicode]

Synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]