rassuriste

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    (XXIe siècle) Dérivé de rassurer, avec le suffixe -iste.

    Nom commun [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    Masculin
    et féminin
    rassuriste rassuristes
    \ʁa.sy.ʁist\

    rassuriste \ʁa.sy.ʁist\ masculin et féminin identiques

    1. Personne qui se plaît à rassurer.
      • Deuxième argument très souvent avancé par Laurent Toubiana, chef de file des « rassuristes », la deuxième vague relève de la fiction. — (Coronavirus : les réponses aux arguments des « rassuristes », dans Europe1, 29 septembre 2020 [texte intégral])
      • S’il critique le terme de rassuriste qui lui a été collé sur le dos, il utilise volontiers celui de «catastrophiste» pour égratigner d’autres. — (Covid-19 : que deviennent les «rassuristes» ?, dans Libération, 23 décembre 2020 [texte intégral])

    Antonymes[modifier le wikicode]

    Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

    Traductions[modifier le wikicode]

    Adjectif [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    rassuriste rassuristes
    \ʁa.sy.ʁist\

    rassuriste \ʁa.sy.ʁist\ masculin et féminin identiques

    1. Qui se plaît à rassurer.
      • Sur les plateaux télé et de radio, les tenants du discours « rassuriste » abattent leurs cartes. À raison ? — (Luc Peillon, Anaïs Moran, Cinq arguments des «rassuristes» passés au crible, dans Libération, 4 octobre 2020 [texte intégral])
      • Pour y parvenir, puisque les analyses rassuristes sont fausses, puisque les contestations idéologiques sont vaines et dangereuses, il faut tenter de desserrer l’étau que crée le respect des dogmes [...]. — (Gérard Bélorgey, Trois illusions qui nous gouvernent : libre-échange, alternance, eurocratie, 1998)