rationalisation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) De rationaliser avec le suffixe -ation.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
rationalisation rationalisations
\ʁa.sjɔ.na.li.za.sjɔ̃\

rationalisation \ʁa.sjɔ.na.li.za.sjɔ̃\ féminin

  1. Action de rationaliser.
  2. Détermination de ratios mathématiques.
    • Une échelle musicale fut ainsi bâtie [par les pythagoriciens] sur le raisonnement, en multipliant par 3/2 la fréquence fondamentale, c’est-à-dire en réalisant une échelle en quinte parfaite, réduite à l’intérieur d’un intervalle de quarte. […] Ni la précision des instruments ni la discrimination auditive n’ont pu atteindre la finesse des intervalles ainsi dévoilés par le seul calcul. Pour la première fois la rationalisation du calcul mathématique prenait une place importante dans la phase de modélisation musicale. — (Wikipédia, « Acoustique musicale »)
  3. (Économie) Réorganisation pour accroitre l’efficacité économique.
    • La rationalisation d’une procédure.
    • Il est grandement temps de les mettre au pied du mur. De leur demander leur pensée sur la guerre, sur le colonialisme, sur la rationalisation des usines, sur l’amour, sur les différentes sortes de mort, sur le chômage, sur la politique, sur le suicide, les polices, les avortements, sur tous les éléments qui occupent vraiment la terre. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, page 42, 1932)
    • Un vent de rationalisation souffle alors dans la fonction publique. Dans la foulée de la récente classification des postes de fonctionnaires réalisée en 1918, la Commission du service civil passe en revue l'organisation de tous les ministères et propose un certain nombre de réaménagements structurels. — (Alain Otis et Jean Delisle, Les douaniers des langues — Grandeur et misère de la traduction à Ottawa, 1867-1967, Presses de l'Université Laval, 2016, p. 181)

Traductions[modifier]