recorder

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Nom) De l’anglais recorder.
(Verbe 1) Mot dérivé de corder avec le préfixe re-.
(Verbe 2) Du latin recordor.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
recorder recorders
\Prononciation ?\

recorder masculin

  1. (Anglicisme) Nom d'une fonction juridique en Grande-Bretagne.
    • Le blasphème, c'est-à-dire la profanation du nom de Dieu, de Jésus-Christ ou du Saint-Esprit, est également punissable. S'il a lieu en présence d'un juge de paix, d'un alzlerman, du muyor ou d'un recorder, chacun de ces fonctionnaires peut, séance tenante, infliger au délinquant une amende et dix jours d'emprisonnement; […]. — (Église à Lyon, Archevêché de Lyon, 1882, p. 101)
  2. (Anglicisme) (Électronique) Appareil enregistreur ; magnétocassette.
    • Comment vous y retrouver ? Ainsi, lorsque vous voulez compléter votre chaîne Haute-Fidélité par un recorder, vous pouvez être amené à penser que la qualité d'un magnétocassette dépend uniquement de son prix. — (Connaissance des arts, éd. Société Française de Promotion Artistique., 1975 n°275-278, p. 110)

Verbe 1 [modifier le wikicode]

recorder transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Regarnir de cordes.
    • Ils se proposent même de recorder votre raquette de badminton neuve pour 1 € si celle-ci vaut au moins 100 €. Vous aurez le cordage que vous souhaitez et la tension voulue. — (Petit Futé Brest, 2010, p. 87)

Verbe 2[modifier le wikicode]

recorder transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Répéter quelque chose, afin de le faire entrer dans la mémoire, de l’apprendre par cœur.
    • — 29 juillet 1741. — « Nous les bourguemaîtres et Magistrat de la ville de Fosse, ce iourd'hui 29 jullette 1741 spéciallement assemblez par Ponslet, vallet de ville, recordons... que de tous temps immémorielle, nous et nos devanciers avons donné une corde de bois aux jeunes hommes, chasque année, le dimanche d'après les Cendres communément dit le jour du Grand Feu. — (Jules Borgnet, Cartulaire de la commune de Fosses, recueilli & annoté, Namur : typo. Ad. de Wesmael fils, p. 288)
    • Après ces préparatifs, pendant que Victoire s'occupe des autres détails, je lis un chapitre du Sopha, une Lettre d'Héloïse et deux Contes de La Fontaine, pour recorder les différents tons que je voulais prendre. — (Pierre Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses, lettre 10, 1782.)
  2. (Pronominal) Se remettre en mémoire ; réviser ce que l'on a appris précédemment.
    • Les exercices pour apprendre étaient la réparation et la dispute. Par la réparation les écoliers se recordaient mutuellement l'objet de la leçon exposée , jusqu'à ce qu'ils fussent en état de la répéter tous à peu près dans les mêmes termes. — (Jules-Etienne-Joseph Quicherat, Histoire de Sainte-Barbe: collège, communauté, institution, tome 1, Librairie L. Hachette, 1860,p. 87)
  3. (Pronominal) Se souvenir.
    • Et il se recordait des aventures de ce franciscain que ses compagnons laissèrent, un jour, seul, dans le couvent, en lui recommandant de s'occuper du repas (Huysmans, En route, t. 2, 1895, p. 162).
    • Il se recordait pourtant avec elle deux ou trois trucs plutôt tordus mais, apparemment, elle les avait pris pour du tout-venant. — (Bruno Guiblet, Se réveiller mort, Éditions Robert Laffont, p. 316, 2011.)
  4. (Réfléchi) Se concerter avec quelqu'un ; se mettre d’accord avec lui.
    • Elle en aura de nos nouvelles... Rassemblons nos gens et recordons-nous (Lemercier, Pinto, 1800, III, 27, p. 117).
    • Londres est la capitale des boutiques et des spéculations, on y fait le gouvernement. L'aristocratie s’y recorde seulement pendant soixante-jours, elle y prend ses mots d'ordre, elle donne son coup d'œil à sa cuisine gouvernementale, […]. — (Honoré de Balzac, « La femme de province », chap. 8, dans La Femme de soixante ans, tome 2, Bruxelles : Meline, Cans & compagnie, 1846, p. 263)

Synonymes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin recordor.

Verbe [modifier le wikicode]

recorder transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Rappeler à son esprit, remettre à l’esprit.
    • Recorder vous vueil la soufrance De Dieu, qui sus tous a puissance — (Le Livre de la Passion)
  2. Se souvenir.
  3. Raconter, répéter.
    • Ne sai mie toutes recorder leur paroles — (Villehardouin, La Conquête de Constantinople, avant 1212)
  4. Fair savoir.
  5. Résumer, récapituler.
  6. (Droit) Rapporter, déclarer comme témoin.
  7. Confirmer un jugement.

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De record avec le suffixe -er.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
recorder
\Prononciation ?\
recorders
\Prononciation ?\

\Prononciation ?\

recorder

  1. Personne qui enregistre des faits, greffier.
  2. Enregistreur.
  3. (Informatique) Graveur (de CD, de DVD).

Synonymes[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

recorder

  1. (Musique) flûte à bec

Prononciation[modifier le wikicode]

\Prononciation ?\

Voir aussi[modifier le wikicode]