regorger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1360) Dérivé de gorger avec le préfixe re-.

Verbe [modifier le wikicode]

regorger \ʁə.ɡɔʁ.ʒe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Sens propre) S’épancher hors de ses limites, en parlant de l’eau et des autres liquides.
    • Les pluies incessantes ont fait regorger la rivière.
  2. (Figuré) Avoir une grande abondance de quelque chose.
    • Ce n’est point tout : comme les animaux ne mouraient pas plus que les hommes, bientôt la terre regorgea tellement d’habitants, qu’elle ne put les nourrir ; il vint une horrible famine. — (Charles Deulin, « Le Poirier de Misère », in Cambrinus et autres Contes, circa 1847–1875)#* […], après une autre étape de quatre heures, atteignons Souk El-Arbâ (le marché du mercredi), dans un cirque rocheux où les pluies ont formé de nombreux étangs regorgeant d'oiseaux aquatiques : canards, poules d'eau, bécassines, hérons, etc. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 152)
    • Avignon, Carpentras, Cavaillon, regorgent, pour la malédiction des familles, de tripots où de grosses sommes sont à chaque instant risquées. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Les bistros regorgeaient d’hommes, de femmes endormis, que parfois le garçon réveillait pour qu’ils cédassent la place à de nouveaux venus. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • Que tu as de beaux champs d’orge,
      Giroflé, girofla
      Ton verger de fruits regorge
      Le bon temps c’est là.
      — (Rosa Holt, Giroflé, girofla, 1935)
    • L’église ce dimanche, regorge de gens […] qui ne l’appellent que pour les derniers sacrements, et qu’il oindra, à l'agonie, dans l’inconscience quasi totale, absous néanmoins de toutes leurs fautes. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Regorger de santé, jouir d’une santé brillante.
  3. Être très abondant.
    • Les magasins regorgent dans la médina, mais ils ne sont par pour autant absents du Guéliz. — (MARRAKECH 2018/2019, guide Petit Futé 2017)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]