reiñ bronn d’ar bal

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de reiñ bronn (« donner le sein »), d’ (« à »), ar (« le, la ») et pal (« pelle, bêche »), littéralement « donner le sein à la pelle ». Quand un travailleur fait une pause en s’appuyant sur le manche sa pelle ou de sa bêche, le haut de celui-ci vient en contact avec sa poitrine, d’où l’expression imagée.

Locution verbale [modifier le wikicode]

Reiñ bronn d’ar bal

reiñ bronn d’ar bal \rɛ.ĩ ˈbrɔ̃nː d‿ar ˈbɑːl\ (se conjugue → voir la conjugaison de reiñ)

  1. Se reposer en s’appuyant sur le manche de sa pelle ou de sa bêche.
    • Ur wech an amzer, ez ae e-tal ar vur izel a-us d’an hent da reiñ bronn d’e bal pe d’e drañch, ha da hegañ an dremenidi, hag e lakae an dud da cʼhoarzhin gant e fentigelloù. — (Marsel Klerg, Konterion Bro-Dreger, in Al Liamm, niv. 58, Gwengolo-Here 1956, p. 49)
      De temps en temps, il venait près du muret au-dessus de la route pour faire une pause [donner le sein à sa pelle ou à sa bêche], et pour provoquer les passants, et il faisait rire les gens avec ses plaisanteries.
  2. Travailler sans entrain, être paresseux dans son travail.