relai

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : rêlai

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1990) Déverbal de relayer. Le terme s’est écrit relai (XIIIe siècle) puis par altération relais (de relaisser). La réforme orthographique de 1990 a proposé de revenir à la graphie relai (sur le modèle de délai) ; ces deux graphies co-existent, et l’utilisation de relai progresse, même si relais reste plus courant.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
relai relais
\ʁə.lɛ\

relai \ʁə.lɛ\ masculin (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Action de relayer : résultat de cette action.
    • Il ne s'agit même pas vraiment d'un travail de relai – au sens d'une course de relai cette fois, où le thérapeute prendrait le relai une fois établi le contact avec le patient. Même dans une forme élémentaire du dispositif, par exemple un chien visiteur dans une institution pour personnes âgées, l'animal ne joue pas uniquement un rôle de relai entre le visiteur et le visité. — (Christine Servais, La médiation: Théorie et terrains, De Boeck Supérieur, 2016, p. 86)
  2. Lieu d’étape.
    • Bagandou est un poste de transit, un relai d'étape pour l'acheminement des produits vers Loko. — (Henri Guillaume, Du miel au café, de l'ivoire à l'acajou : La colonisation de l'interfluve Sangha-Oubangui et l'évolution des rapports entre chasseurs-collecteurs pygmées Aka et agriculteurs (Centrafrique, Congo) 1880-1980, IRD Éditions/Peeters, 2001, p. 89)
    • Entre M'Bahiakro et Kotobi , Daoukro est la ville-relai sur l'itinéraire le plus fréquenté de toute la région. — (Corinne Benveniste, La boucle du cacao, Côte d'Ivoire: étude régionale des circuits de transport, O.R.S.T.O.M., 1974, p. 199)
  3. Émetteur intermédiaire.
    • Les équipements de télécommunications, que l'on appelle des répéteurs, assurent les mêmes fonctions qu'un relai hertzien : ils reçoivent les émissions provenant de la Terre et les réémettent vers la Terre après amplification et transposition en fréquence. — (Télécommunications spatiales, ouvrage collectif, vol. 1, éd. Masson, 1982, p. 2)
  4. Course de relai.
    • Les épreuves ne demandaient pas que de la force pure, mais alliaient subtilement équilibre, endurance et réflexion et, contre toute attente, les Sages étaient en tête au moment de la course de relai à la nage. — (Karine Géhin, « Raphaël », dans Des vacances pour Le Refuge: 21 textes courts en faveur du Refuge, éd. Éditions Textes Gais, 2016)
  5. (Électrotechnique) Commutateur ou interrupteur actionné par un électroaimant.
    • En dérivation sur ce circuit on en établit un autre pourvu d'un relai électromagnétique R. Ce relai est formé d'une bobine B, renfermant un noyau de fer feuilleté, de diamètre approprié. — (Journal de chimie physique, volume 33, éd. H. Kündig, 1936, p. 6)
  6. Dispositif sans pièce mobile assurant la même fonction.
    • Le relai, isolé de l'atmosphère et du régulateur, soumis d'autre part à la dépression de 1a tuyauterie d'aspiration, se remplit d'essence. Une bille-clapet obture l'extrémité du tuyau d'amenée d'essence au relai et s'oppose à tout retour au réservoir principal, qui reste ainsi en légère dépression. — (Omnia: revue pratique de l'automobile, vol. 7, n° 314, 1912, p. 6)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • relai sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]