relations publiques

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'anglais public relations. Au Canada, dans les années 1960, on préconisait la traduction relations extérieures, qui a été supplantée dans toute la francophonie par relations publiques[1].

Locution nominale [modifier le wikicode]

relations publiques féminin

  1. Ensemble de techniques de communication destinées à donner une image favorable à une personne, une organisation publique ou privée ou une idée.
    • Une question demeure entière : la récente activité diplomatique est-elle un engagement sérieux pour ouvrir les frontières du Caucase ou n’est-ce qu’une opération de relations publiques qui profite à tous les gouvernements concernés ? — (Vicken Cheterian, « Relations publiques ou diplomatie ? », Le Monde diplomatique, avril 2009)
    • Le travail des relations publiques est fait par des relationnistes, mais porté par des journalistes. — (Luc Panneton, Marcher entre les mots, Lingatech éditeur, Montréal, 2016, pp. 18-19)
    • Malgré ce caractères indispensable, les relations publiques n'ont pas bonne presse dans nos sociétés. Les journalistes parlent souvent d'un « exercice de relations publiques » pour décrire une politique bidon, un maquillage ou même une tromperie. La chroniqueuse féministe Judith Lussier avait qualifié Mme Mélanie Joly de « professeure de cassettes » lors de son entrée en politique fédérale. À son avis, celle-ci « appartenait à la pire caste des bonimenteurs, [...] celle des relations publiques ». — (Gilles Trudeau, Discours gagnants – Petit guide de rédaction, Linguatech éditeur, Montréal. 2018, p. 28)

Synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • Irène de Buisseret, Deux langues, six idiomes, Ottawa, Carlton Green, 1975, p. 267.