remettre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XIIe siècle) De l’ancien français remetre, du latin remitto, remittere, « renvoyer, laisser ». → voir re- et mettre.

Verbe [modifier]

remettre \ʁə.mɛtʁ\ ou \ʁmɛtʁ\ transitif ou pronominal 3e groupe (conjugaison)

  1. Mettre une chose à l’endroit où elle était auparavant.
    • N’importe, dit Coconnas, j’ai bien de la peine à remettre mon épée dans le fourreau avant de m’être assuré qu’elle pique aussi bien que les lardoires de ce gaillard-là. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. IV ; Calmann Lévy éditeurs, Paris, 1886, p. 45)
    • […] il ôtait son grand habit noisette, remettait sa perruque dans la boîte et tirait de nouveau son bonnet de soie sur ses oreilles, en disant […] — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813/1, J. Hetzel, 1864)
    • Les chasseurs s’étaient précipités sur leurs fusils, mais je donnai l’ordre de les remettre au râtelier. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  2. Mettre de nouveau.
    • […] par quel biais le remettre sur la bonne voie ? Ni menaces, ni gronderies n’ont réussi. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • On achetait des avenues, des tours, des hôtels, des avions... Ensuite on restaurait le tout à grand frais, et on remettait l'ensemble sur le marché. — (Crésus, Confessions d'un banquier pourri, Fayard, 2009, chap.13)
    • Remettre une chose en question, une question sur le tapis, une affaire au rôle.
    • Remettre quelqu’un dans le bon chemin, dans son chemin, sur la voie.
    • Les médecins l’ont remis au lait.
  3. Reconnaître.
    • Il me remit aussitôt.
    • J’ai peine à vous remettre.
  4. Rétablir les personnes, les choses dans l’état où elles étaient auparavant.
    • Remettre les lieux dans l’état où on les a trouvés.
    • On l’a remis dans tous ses biens, dans tous ses droits.
    • Remettre une chose à neuf, en usage, en honneur, en crédit.
  5. (Familier) Réconcilier, raccommoder, en parlant de personnes.
    • Remettre bien ensemble des personnes qui étaient brouillées.
  6. (Médecine) Raccommoder, remboîter un membre, un os démis, disloqué, cassé.
    • Le chirurgien lui a remis le bras.
    • On a eu bien de la peine à lui remettre la jambe.
  7. Rétablir la santé, redonner des forces.
    • L’usage du lait est ce qui l’a remis.
    • Après une longue convalescence, le voilà tout à fait remis.
  8. Rassurer, redonner de l’assurance, faire revenir du trouble, de l’inquiétude, de la frayeur où l’on était.
    • Ce que vous lui avez dit lui a un peu remis l’esprit.
    • On a eu bien de la peine à la remettre de la frayeur qu’elle éprouvait.
  9. Mettre une chose entre les mains de quelqu’un à qui elle appartient ou à qui elle est destinée.
    • […] la mère Paul était rouée et profitait des pièces qu’on lui remettait de temps en temps pour jurer qu’on avait dû se tromper en la gratifiant d’un jeton de bar. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • On lui a remis sa montre, qui lui avait été volée.
    • Je vous prie de remettre pour moi telle somme à mon correspondant.
    • Remettre une lettre en mains propres, la remettre à son adresse.
    • Remettre un paquet, un colis à celui à qui il est adressé.
  10. (Vieilli) Se dessaisir entre les mains de celui à qui il appartient d’y pourvoir, en parlant d’un bénéfice, d’une charge.
    • Il remit sa charge, son gouvernement entre les mains du roi.
  11. Mettre comme en dépôt, confier au soin, à la prudence de quelqu’un.
    • Je lui ai remis entre les mains tout l’argent que j’avais, tout ce que j’avais.
    • Il quitta l’armée et remit le commandement des troupes à son successeur.
    • Je remets tous mes intérêts entre vos mains.
    • Je vous remets le soin de cette affaire.
    • Remettre une affaire à quelqu’un : En lui en confiant l’inspection, la disposition.
    • Remettre une affaire au jugement, à la décision de quelqu’un : En consentant qu’elle soit réglée suivant qu’il en jugera, qu’il en décidera.
  12. Livrer, abandonner à ceux qui sont préposés.
    • Toutes les correspondances doivent être remises au vaguemestre. La surveillance est ainsi plus facile. — (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, p. 93)
    • Remettre un criminel entre les mains de la justice.
  13. Faire grâce à une personne de quelque chose qu’on était en droit d’exiger d’elle.
    • On lui a remis le tiers des intérêts qu’il devait.
  14. (Religion) Pardonner.
    • Il n’y a que Dieu qui ait le pouvoir de remettre les péchés.
  15. Différer, renvoyer à un autre temps.
    • On a remis la partie à demain, la cause à huitaine.
    • Il remet ses créanciers de mois en mois.
    • Remettre un événement au lendemain.
    • Je remets à une autre fois à vous instruire du détail de cette affaire.
  16. Obliger à recommencer une étude, un apprentissage, un exercice.
    • Remettre quelqu’un à l’A B C.
    • On l’a remis aux premiers éléments.
  17. (Jeu de paume & Tennis) Recommencer.
    • Balle à remettre.
  18. (Pronominal) Recommencer, se mettre à nouveau.
  19. (Pronominal) Se rappeler l’idée, le souvenir, en parlant de quelque chose ou de quelqu’un.
    • Quand je 'me remets’ l’état où je l’ai vu.
      • Ne vous remettez-vous point son visage ?
    • Je ne puis me remettre son nom.
    • Je me remets fort bien cette personne.
  20. (Pronominal) Se rétablir, retrouver ses forces, sa santé, sa sérénité, après une maladie ou tout autre trouble.
    • En stricte et rigoureuse justice, les condamnés qui bénéficient d’une remise de peine ont parfois bien du mal à s’en remettre. — (Pierre Dac, Les Pensées, Éditions Saint-Germain-des Prés, 1972)
    • Il a eu bien de la peine à se remettre de sa maladie.
    • Il a été longtemps sans pouvoir se remettre.
    • Il était très fatigué… Il est allé se remettre dans sa famille — (Alphonse Allais, La Morgue, 1888)
    • Elle ne saurait se remettre de son affliction.
  21. (Pronominal) (Familier) Réconcilier, raccommoder, en parlant de personnes.
    • Se remettre bien avec quelqu’un.
  22. (Par extension) Être prêt à faire tout ce qui conviendra à la personne entre les mains de qui on se remet.
    • Il se remet entre vos mains et ne fera que ce que vous voudrez.
  23. (Par extension) Se résigner, s’abandonner.
    • Se remettre entre les mains de Dieu, entre les mains de la Providence.
  24. (Pronominal) Se rapporter à quelqu’un, à ce qu’il dira, à ce qu’il fera.
    • Du reste je me remets à ce que vous dira mon frère.
    • Je m’en remettrai à qui vous voudrez.
    • Il s’en est remis à lui du soin de tous ces détails.
    • Je m’en remets au jugement, à la décision de telle personne.
  25. (Pronominal) (Chasse) S’abattre en quelque endroit, après avoir fait son vol, en parlant d’une perdrix.
    • Je l’ai vue se remettre en tel endroit.
    • Elle s’est remise vers le bord du bois.
  26. (Pronominal) (Météorologie) (Familier) Revenir au beau.
    • Le temps se remet.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Proverbes et phrases toutes faites[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]