remonte

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : remonté

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Déverbal de remonter.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
remonte remontes
\ʁə.mɔ̃t\

remonte \ʁə.mɔ̃t\ féminin

  1. (Militaire) (Vieilli) Fourniture de chevaux pour la cavalerie.
    • Service de la remonte.
  2. (Équitation) (Moderne) Cheval seulement débourré, c'est à dire n'ayant bénéficié que d'une éducation rudimentaire.
    • Il a voulu m'acheter ce cheval au prix d'une remonte!
  3. (Par extension) Achat des chevaux nécessaires pour cette fourniture.
    • Cependant, si le département de la guerre, d’accord avec les intérêts du pays, payait mieux et achetait un nombre plus considérable de chevaux présentés aux remontes, les éleveurs encouragés, produiraient de mieux en mieux. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
  4. (Par extension) Service de la cavalerie chargée de l’approvisionnement en montures.
    • Et elle me conta qu’après la guerre, de tous les chevaux prélevés par la remonte, un seul revint au pays, une jument aveugle […] — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1915, p. 24)
  5. (Haras) Saillies que l’étalon donne à la jument après la première.
    • Cette jument a eu trois remontes.
  6. (Argot) Traite des prostituées.
    • Ben, à la revoyure, dit aussitôt l’homme de la remonte — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  7. Remontée d’un cours d’eau.
    • Fret à la remonte de la Loire et de ses affluents, péages compris. — (Philippe Mantellier, Histoire de la communauté des marchands fréquentant la rivière de Loire et fleuves descendant en icelle, volume 1, 1867, page 289)
  8. Ensemble des poissons qui remontent un cours d'eau pour frayer, remontée.
    • Une caméra installée près de la passe à poissons du pont barrage à Vichy permet de surveiller la remonte des saumons vers leur lieu de naissance en Haute-Loire, après deux ou trois années passées en mer. — (Mille saumons ont remonté l'Allier depuis le début de l'année 2015 [1])
  9. (Chemin de fer) Conduite d'une rame de voitures vers un parc de stationnement.
    • En France, le réseau PLM utilisa dès 1932 quatre locomotives de différents constructeurs résultant d'un concours pour la fourniture de locomotives prototypes destinée à la remonte des rames de voyageur, dans un premier temps, pour étudier les possibilités de la traction diesel. — (Article Wikipédia "Locomotive Diesel", consulté le 25 avril 2017)

Dérivés[modifier le wikicode]

Antonymes[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe remonter
Indicatif Présent je remonte
il/elle/on remonte
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je remonte
qu’il/elle/on remonte
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
remonte

remonte \ʁə.mɔ̃t\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de remonter.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de remonter.
    • L’avion revient vers nous, plane un moment sur nos têtes, glisse, remonte et, dans une dernière caracole, pique vers son hangar. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, pages 203–204)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de remonter.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de remonter.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de remonter.

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Espéranto[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adverbe [modifier le wikicode]

remonte \re.ˈmon.te\

  1. En étant sur le point de ramer.