rendre gorge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De rendre et gorge qui avait le sens de gorgée.

Locution verbale [modifier le wikicode]

rendre gorge \ʁɑ̃.dʁə ɡɔʁʒ\ intransitif (se conjugue, voir la conjugaison de rendre)

  1. Se dit de l’oiseau de proie qui régurgite les aliments qu’il a avalés (pour nourrir ses oisillons par exemple).
  2. (Figuré) Restituer par force ce qu’on a pris ou acquis par des voies illicites.
    • Cet intendant s’était scandaleusement enrichi : on lui a fait rendre gorge.
    • Ah ! Sandis, messieurs les coquins, vous rendrez gorge. — (Florent Carton, Déroute du Pharaon, sc. 26.)
    • Mais que viens-je d’entendre ? Mes oreilles se refusent à le croire. Comment, tandis que la disette ravage nos campagnes, tandis que le royaume gémit de faim, on gaspille, on abuse, on fraude, on tond le bon peuple, on le réduit au désespoir et à la mort. Et qui fait ça ? Vous ! Les prévôts, les baillis ! Vous qui devriez prêcher l’exemple. Vous que je désirais irréprochables. Mais vous rendrez gorge, vous restituerez tout ! Qui a trompé et affamé les humbles sera châtié ! — (Les Rois maudits, 2e épisode, « La Reine étranglée », Enguerrand de Marigny, adaptation télévisée de 1972)

Traductions[modifier le wikicode]