rengorger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

rengorger \ʁɑ̃.ɡɔʁ.ʒe\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se rengorger)

  1. (Péjoratif) (Pronominal) Avancer la gorge et retirer la tête un peu en arrière, par marque de vanité.
    • Cependant le héros pudibond se rengorge comme un paon, et lève arrogamment la crête, lorsque son prôneur impudent ose égaler aux dieux le plus méprisable des faquins, … — (Érasme, Éloge de la folie, 1509. Traduction de Thibault de Laveaux en 1780)
    • Il voit les fortifications qui se découpent en étoile, la citadelle qui se rengorge comme une géline dans un tourteau, …. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Comme elle sentait les Halles la dévisager, elle se rengorgea encore en approchant de la charcuterie. Elle s’arrêta devant la porte. — (Émile Zola, Le Ventre de Paris, Georges Charpentier, Paris, 1873)
    • J’avais la fatuité de penser que ma compagne se rendait compte de tout ce qu’elle devait à mes talents et je passais une partie de mon temps à me rengorger devant elle. — (Pierre Boulle, La Planète des singes, Julliard, 1994, page 102)
  2. (Figuré) (Péjoratif) (Pronominal) Se montrer plus important pour rabaisser.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]