reniflard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir renifler

Nom commun [modifier le wikicode]

reniflard \ʁə.ni.flaʁ\ masculin

  1. Soupape des chaudières à vapeur, par laquelle l’air extérieur peut rentrer dans la chaudière, quand la pression intérieure devient inférieure à la pression atmosphérique.
    • Parfois, quand on retournait à la ligne, seuls les reniflards des poêles d’où sortaient des tourbillons de fumée parsemés d’étincelles permettaient de la retrouver : la neige, entre-temps, avait à nouveau obturé le entrées, masqué les fenêtres, rejoint et recouvert les toits ; les sapeurs devaient reprendre leur travail pour rouvrir le passage. — (Federico De Roberto, Le Vœu ultime, vers 1921. Traduction de Muriel Gallot, 2014. p. 52-53.)
  2. Soupape d’évacuation d’un moteur à explosion.
    • Il descendit, souleva le capot et enleva le bouchon du reniflard. « Ça va avoir un peu goût d’huile pendant un coup ou deux, mais après vous n’y ferez plus attention. » — (William Faulkner, Sartoris, in Œuvres romanesques, t. I, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1977, p. 133)
  3. Soupape d’évacuation des conduites d’eau.


Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]