renoncement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir renoncer et -ment

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
renoncement renoncements
\ʁə.nɔ̃s.mɑ̃\

renoncement \ʁə.nɔ̃s.mɑ̃\ masculin

  1. Action de renoncer. — Note : Se dit surtout dans les sujets de morale et particulièrement de morale religieuse.
    • Le seul chemin pour arriver au nirvanâ, c'est à dire à l’anéantissement complet de notre individualité, but suprême de l'homme, c'est donc d'étouffer en nous, par le renoncement et la méditation, tout ce qui nous enchaîne dans le cycle de l'existence, tout ce qui nous fait tenir à la vie. — (Goblet d'Alviella, Souvenirs d'une excursion dans l'Himalaya, chap. 2 : Un royaume bouddhiste, dans la Revue de Belgique, tome 24, Bruxelles : chez C. Muquardt, 1876, p. 140)
    • La tristesse indéfinissable, douce comme le renoncement définitif, des soirs d'or et de carmin, préparant au mystère menaçant des nuits obscures et pleines d'inconnu, …. (Isabelle Eberhardt, Le Major,1903)
    • Le renoncement à soi-même n'est pas la destruction de soi-même mais le renoncement à garder la vie pour soi. — (Michel Quoist, Construire l'homme, Éditions de l'atelier, Paris, 1997, p. 117)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]