renvoyer aux calendes grecques

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Des calendes qui n’étaient pas grecques mais romaines. Une expression utilisée par Octave Auguste pour dire « jamais ». En Suétone, Les Vies des douze Césars : Auguste, 87, 1, l’expression a été expliquée comme signifiant « le lendemain après jamais ».

Locution verbale [modifier le wikicode]

renvoyer aux calendes grecques \ʁɑ̃.vwa.je(ʁ‿)o ka.lɑ̃d(ə) ɡʁɛk\ (se conjugue → voir la conjugaison de renvoyer)

  1. (Ironique) Renvoyer à une date inexistante, à jamais.
    • La ligne projetée sembla remise aux calendes grecques ; au contraire la navigation à vapeur sauve alors la France de la disette en transportant, à partir de Marseille, les énormes quantités de céréales dont le besoin se faisait cruellement sentir. — (Félix Rivet, « Le conflit entre la batellerie et le chemin de fer à Lyon au début du XIXe siècle », dans Revue de géographie de Lyon et de la Région Lyonnaise, no 2, 1949, XXIV, p. 97-107, page 102)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]