replier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du préfixe re- (« faire de nouveau ») et le verbe plier.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

replier /ʁə.pli.je/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Plier une chose qui avait été dépliée.
    • Posément le uhlan avait replié sa carte, ressanglé, puis enfourché sa bête. Il disparut. (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, p.184, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie)
  2. Plier plusieurs fois. — Note : dans cette acception, on l’emploie surtout avec le pronom personnel.
    • Voyez comme ce serpent se replie.
    • Se replier en tous sens.
    • En cet endroit, le fleuve se replie tout à coup et se dirige vers l’est.
  3. (Figuré)
    • Se replier sur soi-même, Se recueillir, réfléchir.
    • La réflexion est l’action de l’âme qui se replie sur elle-même.
  4. (Militaire) Ramener en bon ordre un corps de troupes en arrière.
    • L'ennemi prend du mordant et tente de tourner une position qui ne s'appuie sur rien. […]. On se replie avec méthode. (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, pp.32-33)
    • Ces trois escadrons se replièrent sur la seconde ligne, pour n’être pas pris de flanc.
    • Se replier sur un poste.
    • Replier un détachement, un corps, un poste, Le ramener vers le gros de l’armée.
    • Se replier en bon ordre se dit figurément de Quelqu’un qui, voyant que sa demande n’a pas chance de réussir, sa proposition d’être agréée, se retire avec tact et habileté.

Variantes[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]