reporter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Reporter, reportér

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Verbe) (Date à préciser) De re- et porter.
(Nom) (Date à préciser) De l’anglais reporter, voir reporteur.

Verbe[modifier]

reporter \ʁə.pɔʁ.te\ transitif 1er groupe (conjugaison) (pronominal : se reporter)

  1. Rapporter une chose au lieu où elle était auparavant.
    • On reportera chez lui tout ce qu’il avait envoyé
    • Reportez ce livre à votre maître.
  2. Transporter, placer dans un autre lieu.
    • Ce paragraphe doit être reporté à tel chapitre. Il faut reporter cette note à la fin du volume.
  3. (En particulier) (Géométrie) Mettre sur un plan, à l’échelle, une mesure.
  4. (Comptabilité) Répéter une somme, un total au haut de la page suivante dans un compte. Remettre à un autre exercice.
    • Il faut reporter cette somme à juin.
  5. Remettre à une autre époque.
    • Par suite de ce deuil, la fête a été reportée à telle date.
  6. (Pronominal) (Figuré) Se transporter en esprit, par la pensée, à un temps antérieur.
    • Cette odeur de chou, de crevettes et de gingembre grésillant ensemble me reporta seize année en arrière, à l’époque où ma douce gouvernante Nishio-san me concoctait le même régal, que je n’avais jamais plus remangé depuis.  (Amélie Nothomb, Ni d’Ève ni d’Adam, Albin Michel, Paris, 2007, p. 27)

Synonymes[modifier]

Remettre à une autre époque :

Dérivés[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
reporter reporters
\ʁə.pɔʁ.tɛʁ\

reporter \ʁə.pɔʁ.tɛʁ\ masculin et féminin identiques Note : le féminin fait aussi reportère.

  1. (Journalisme) Journaliste d’information.
    • … quel incident de voyage… quelle matière à chronique !… Et voyez jusqu’où peut aller la surexcitation cérébrale d’un reporter en quête de reportage. (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. IV, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Plus tard, lorsqu’il m’arriva d’être reporter dans un journal, on m’envoya visiter à la Toussaint les cimetières de Paris afin d’évoquer dans un style décent la douleur des familles. (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Née en 1889, ma mère ne tarda pas à envoûter les reporters par sa beauté qui d'emblée faisait d'elle la reine des bals des débutantes. (Christopher Lee, Le Seigneur du désordre : autobiographie, Camion noir, 2013, chap. 6)
    • Valérie Donzelli est la reportère de guerre qui, caméra au poing et bloc-notes en retrait, observe de l'intérieur l'hétérogène groupe de Jacques Arnault confronté à toutes sortes d'accidents du terrain et qui fonctionne comme un garant moral pour révéler les limites de l'humanitarisme bien-pensant. (« Les Chevaliers blancs de Joachim Lafosse », La Semaine, 9 février 2016)
    • [La journaliste] lui a demandé ce qu’il ferait avec l’argent si jamais il gagnait [au loto]. Sans hésiter, l’homme a répondu: «Plusieurs prostituées et de la cocaïne.» La reporter, visiblement gênée par la réponse de l'homme, a déclaré: «OK, ce n’est pas bon. Nous espérions avoir une réponse différente.» (« Une reporter regrette instantanément d’avoir demandé à un homme ce qu’il ferait s’il gagnait au loto », Le Journal de Montréal, 7 janvier 2016)

Variantes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

De report et -er.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
reporter
\ɹɪ.ˈpɔːɹ.təɹ\
reporters
\ɹɪ.ˈpɔːɹ.təɹz\

reporter \ɹɪ.ˈpɔːɹ.təɹ\

  1. (Journalisme) Journaliste, reporter.

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Néerlandais[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’anglais reporter.

Nom commun[modifier]

reporter \Prononciation ?\

  1. Reporter.

Synonymes[modifier]