ressac

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1613)[1] Apparait au féminin sous la forme ressaque emprunté à l’espagnol resaca[1] ; (1687) ressac au masculin.
En espagnol, saca y resaca (« flux et reflux de la mer »), sont les déverbaux de sacar (« tirer ») et resacar (« retirer »), parce que le flux et le reflux enlèvent, repoussent de nouveau les objets qui se trouvent sur le rivage.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ressac ressacs
\ʁə.sak\
ou \ʁɛ.sak\

ressac \ʁə.sak\ masculin

  1. (Marine) Retour violent des vagues vers le large, après qu’elles ont frappé avec impétuosité une terre, un obstacle.
    • Le rivage était semé d’une innombrable quantité de coquilles bivalves, brisées par le ressac. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Le ressac était trop fort sur la plage de galets et aurait vite mis en pièces mon mince canot de toile. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Je marchais à la limite des vaguelettes, là où les pieds s’enfoncent peu dans le sable lisse et frais. Le léger ressac effaçait aussitôt l’empreinte de mes pas. — (Michel Goeldlin, Panne de cerveau, p. 45, Alban, 2004)
    • J’ai regardé longtemps le ressac malmener un tronc d’épinette, le jeter, le reprendre, le faire rouler comme un noyé, sans se lasser de lui sucer la moelle. — (Marie-Ève Sévigny, Intimité et autres objets fragiles, Triptyque, 2012, page 77)
  2. (Figuré) Retour brutal d’une émotion refoulée.
    • Levé tôt pour faire ses prières et lire sa Bible, il avait cherché l’apaisement dans les psaumes et l’Évangile, mais soudain ce violent ressac le secouait. — (Julien Green, « Moïra », 1950, réédition Le Livre de Poche, page 46)
    • Peu à peu, il réussissait à maîtriser sa respiration. Son cœur excité battait plus calmement, le ressac intérieur s'apaisait progressivement. — (Patrick Süskind, Le Parfum, 1985, édition Le Livre de Poche (traduit vers le français par Bernard Lortholary), page 147)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]