retranchement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Retranchement

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De « retrancher » avec le suffixe -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
retranchement retranchements
\ʁǝt.ʁɑ̃ʃ.mɑ̃\

retranchement \ʁǝt.ʁɑ̃ʃ.mɑ̃\ masculin

  1. Suppression d’une partie d’un tout.
    • On ne peut contester que, le budget s'établissant en Conseil des ministres, mes collègues avaient toute latitude pour protester, pour démissionner au besoin, s'ils jugeaient que les retranchements de crédits que je leur imposais compromettaient les grands intérêts dont ils avaient la garde. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
  2. Suppression totale.
    • Le retranchement de sa pension le réduit à la misère.
  3. (Architecture) Tout ce qu’on a retranché d’une chambre ou de toute autre pièce, soit pour lui donner une meilleure proportion, soit pour lui procurer quelque commodité.
  4. (Art militaire) Tout ouvrage fait pour fortifier un poste ou pour en augmenter la défense.
    • […] ; aidé par le capitaine, il fit abattre une énorme quantité d’arbres afin de former un solide retranchement hérissé de chevaux de frise. Derrière le retranchement, les lanceros creusèrent un large fossé dont ils rejetèrent la terre du côté du camp, puis derrière ce deuxième retranchement les ballots furent empilés de façon à former une troisième et dernière enceinte. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, Éditions Amyot, Paris, 1858)
    • Aussitôt le colonel Lamoricière et des officiers du génie et de Zouaves, suivis de leurs troupes, sortent rapidement du retranchement avec une sorte d'impétuosité contenue et disciplinée, et se portent au pas de course jusqu'au pied de la brèche. — (Valentin Devoisins, Recueil de documents sur l'expédition et la prise de Constantine‎, 1838, p.184)
    • Près de Maidstone, ils tombèrent sur une rangée de onze canons automobiles de construction spéciale, autour desquels des artilleurs affairés surveillaient avec des jumelles une sorte de retranchement qu’on établissait sur la crête de la colline. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 54 de l’éd. de 1921)
  5. (Figuré) Tout dispositif de défense.
    • Elle organisait notre retranchement : barres de fer aux fenêtres et aux portes, tous les verrous tirés, tous les cadenas cadenassés et, pour plus de sûreté, une fois les domestiques enfermés avec nous, chargés de paniers et de vivres, elle faisait pousser les gros meubles devant les ouvertures les plus fragiles. — (Marie Cardinal, Les mots pour le dire, Livre de Poche, p. 185)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]