revenons à nos moutons

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Expression idiomatique provenant de la pièce de théâtre La Farce de Maître Pathelin, publiée pour la première fois en 1485. L’histoire porte sur un procès dans lequel un berger est accusé d’avoir volé des moutons à un drapier, Guillaume Joceaulme. L’avocat, Maître Pathelin, a escroqué ce même drapier. Joceaulme, surpris de voir Pathelin, mélange les deux histoires. Le juge demande alors de revenir aux moutons !

Citation : « De par le diable, vous bavez ! / Eh ! Ne savez-vous revenir / Au sujet, sans entretenir / La cour de telles baveries ? / Sus, revenons à ces moutons ! / Qu’en fut-il ? » — (Auteur anonyme, parfois attribué à Guillaume Alexis, La Farce de Maître Pathelin, 1485.)

Locution-phrase [modifier le wikicode]

revenons à nos moutons \ʁə.və.nɔ̃ a no mu.tɔ̃\

  1. Expression utilisée quand on veut reprendre le fil d’un discours interrompu après une digression.
    • Je sou­ligne au pas­sage que son sur­nom « Pepe » (pro­noncé pépé) n’a rien à voir avec son âge avancé. Il s’agit tout sim­ple­ment du sobri­quet donné aux per­sonnes pré­nom­mées José dans les pays hispanophones. Mais reve­nons à nos mou­tons. — (Lisandro Nanzer, « Discours atypique d’un président authentique », jetdencre.ch, 6 août 2014)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]