reverdir

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De verdir, avec le préfixe re-.

Verbe [modifier le wikicode]

reverdir \ʁə.vɛʁ.diʁ\ intransitif 2e groupe (voir la conjugaison)

  1. Redevenir vert.
    • Dans les premiers jours de mai, le sol, nettoyé de neige en de certains endroits, commença à reverdir sous l’influence des rayons solaires. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • À l'autre extrémité de l'avenue, au-dessus des platanes qui, à cette distance, fondaient leurs feuillages jaunis dans une masse reverdissant avec la tombée du jour, émergeait la cheminée noire et rouge du bateau, qui me rassurait. — (Angelo Rinaldi, L'éducation de l'oubli, Denoël, 1974, p. 222.)
  2. (Figuré) Rajeunir ; revenir à plus de vie.
    • L’Opéra reverdit enfin et fut fréquenté par le grand monde. — (Jules Lan, Mémoires d’un chef de claque, chapitre VI: Les directeurs de théâtre ; Librairie nouvelle, Paris, 1883, page 152)
  3. (Technique) Dans une tannerie, action qui consiste à à plonger une peau dans un bain.
    • Épilage-pelanage de la peau reverdie, autrement dit trempée, par traitement enzymatique en l’absence de sulfure. — (Demande de brevet européen du 03/05/2017, Office Européen des Brevets.)
    • La peau doit être parfaitement reverdie à l'eau froide avec un peu de sel pour retarder l'action bactérienne. — (M.I. Mann, Méthodes artisanales de tannage, Éd. O.N.U., Rome 1962)

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

→ voir vert

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]