revirer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De virer, avec le préfixe re-.

Verbe [modifier le wikicode]

revirer \ʁə.vi.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Virer à nouveau.
    • Au lieu d’éclater comme elle le fait habituellement, la pal se vide doucement et l’on est même dans l’obligation de la revirer pour en extraire les premières morues. — (Jean Recher, Le grand métier, Plon, 1977, chapitre XII)
  2. (Québec) Retourner.
    • Quand on revire le dossier dans tous les sens, la seule explication sérieuse se trouve du côté du troisième lien, que le gouvernement souhaite arrimer au tramway. — (Karine Gagnon, Le village de Québec, Le Journal de Québec, 1er février 2021)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Canada (Québec, Beauce) : écouter « Y'a r'viré d'bord tu suite [Prononciation ?] »

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de virer, avec le préfixe re-[1].

Verbe [modifier le wikicode]

revirer \Prononciation ?\

  1. (Transitif) Retourner.
  2. (Pronominal) Se détourner.
    • Al brant d’acier en fait martire
      Que riens ne dote ne revire
      — (Le Roman de Troie, édition de Joly, vers nos 15733-4. Variante des manuscrits A et K dans l’édition de Constans.)

Références[modifier le wikicode]

  1. Hilaire Van Daele, Petit Dictionnaire de l’ancien français, Garnier, 1940 → consulter cet ouvrage