ribambelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ribambelle ribambelles
\ʁi.bɑ̃.bɛl\

ribambelle \ʁi.bɑ̃.bɛl\ féminin

  1. (Familier) Kyrielle ; longue suite.
    • Il […] regarda longuement cette ribambelle de maisons et d’arbres qui semblaient se donner la main et sauter devant ses yeux une gigantesque farandole. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • Rue de l’Exposition, à Grenelle, grouillait autour de ce malheureux une ribambelle de malfichus. — (Georges Courteline, Messieurs les ronds-de-cuir, 1893)
    • […] et sa voix monotone me narrait, avec une complaisance affreuse, la mort, dans le souterrain du palais du gouverneur, de plusieurs familles et d'une ribambelle d’enfants. — (Francis Carco, Maman Petitdoigt, La Revue de Paris, 1920)
    • Lors de cette conférence, on a vu l’ancien maire de New York se présenter au micro pour impliquer dans la fraude électorale qu’il entend démasquer une ribambelle de vilains, allant du dictateur vénézuélien décédé Hugo Chavez à l’incontournable Bonhomme sept-heure de la droite fêlée complotiste, George Soros. — (Pierre Martin, La sombre comédie d’un président qui s’accroche désespérément au pouvoir, Le Journal de Québec, 22 novembre 2020)
  2. (Tapisserie) Frise de tapisserie.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]