rigoler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(verbe 1) (fin du XIIIe siècle) De rire et de l’ancien français galer (« s’amuser »).
(verbe 2) (XIIIe siècle) De rigole avec le sens initial d’« arranger les bords (d’un fossé, d’une rivière) de façon que l’eau puisse couler librement ».

Verbe 1[modifier]

rigoler \ʁi.ɡɔ.le\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Familier) S’amuser, rire.
    • Comme toi [L’Italie] je n’ai pas cet orgueil sans joie des Boches et je sais rigoler. (Guillaume Apollinaire, À l’Italie, lettre à Madeleine Pagès, 25 août 1915)
    • Moi je rigole quand je pense
      À ceux qui partent en vacances
      En Bretagne ou en Provence
      Rien ne vaut l’air de Paris.
      (Jean-Roger Caussimon, Paris jadis, 1977)
    • Il répétait « raisonnable » en rigolant, bientôt en hurlant de rire, et j’avais franchement l’impression qu’il se foutait de ma gueule. (Gilles Carpentier, Les Bienveillantes, Stock, 2002)
    • Il faut rigoler pour vivre, et non pas vivre pour rigoler. (Batman (1992–1995))

Dérivés[modifier]

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Verbe 2[modifier]

rigoler \ʁi.ɡɔ.le\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Faire des rigoles d’irrigation ou d’écoulement.
    • Rigoler un jardin, un pré, un verger.

Dérivés[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]