ripisylve

From Wiktionnaire
Jump to navigation Jump to search

Français[edit source]

Étymologie[edit source]

Du latin ripa (« berge ») et sylva (« forêt »), littéralement « forêt de berge ».

Nom commun [edit source]

Singulier Pluriel
ripisylve ripisylves
\ʁi.pi.silv\
Ripisylve en Nouvelle-Galles du Sud
Ripisylve en Pennsylvanie

ripisylve \ʁi.pi.silv\ féminin

  1. (Biogéographie) (Écologie) Végétation arborée qui borde un cours d’eau naturel, (rivière, ruisseau…) ou artificiel (canal).
    • Enfin, pour conserver les berges et la ripisylve en bon état, les plantations à moins de 5 mètres de la rivière sont à proscrire. — (Vincent Thècle, Peupliers : comment réussir les nouvelles plantations, dans La France agricole, n° 3361 du 26 novembre 2010)
    • La ripisylve de la Saône près de Monthureux-sur-Saône est composée essentiellement de saules et de peupliers.
    • Pour ce qui est du biovolume, les résultats sont quelque peu différents : il est plus ou moins important pour les forêts " primaires " et l'une des ripisylves étudiées, mais il chute très vite dans les forêts secondaires de tous âges et les forêts écrémées.— (Georges Serpantié, B.M. Rasolofoharinoro, Stéphanie Carrière, Transitions agraires, dynamiques écologiques et conservation : le "corridor" Ranomafana-Andringitra (Madagascar) : actes du séminaire GEREM, p. 159, 2007)
    • Les forêts les plus riches en lianes se trouvent dans les ripisylves planitiaires lumineuses et à sous-étages denses préférentiellement dans la zone subméridionale. — (Annik Schnitzler-Lenoble, Forêt alluviales d'Europe, , 2007, p. 54)

Variantes orthographiques[edit source]

Synonymes[edit source]

Apparentés étymologiques[edit source]

Vocabulaire apparenté par le sens[edit source]

Traductions[edit source]

Adjectif [edit source]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ripisylve ripisylves
\ʁi.pi.silv\

ripisylve \ʁi.pi.silv\

  1. Caractérise une végétation broussailleuse et arbustive, propre aux rives des cours d’eau
    • Ces régions, inondées chaque printemps, sont caractéristiques de ce qu'on appelle la végétation ripisylve (chênes pédonculés, frênes, ormes champêtres, peupliers argentés, clématites…).— (Robert Colonna d'Istria Vallée du Rhin, Guides Marcus, 2000)

Prononciation[edit source]

Voir aussi[edit source]