ripuaire

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Adjectif 1) (XVIe siècle) Du latin Ripuarius, lui-même issu de ripa (« rive »), parce que ces Francs étaient établis sur les rives du Rhin, en latin riparius.
(Adjectif 2) (fin XIXe siècle) Du latin ripa (« rive »).

Adjectif 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ripuaire ripuaires
\ʁi.pɥɛʁ\
Inscription en francique ripuaire près de la cathédrale de Cologne.

ripuaire \ʁi.pɥɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire) Relatif aux peuplades franques établies sur les rives du Rhin avant d’envahir la Gaule.
    • Cependant, s’il y a procès, il faut attendre la majorité, d’après cette même loi ripuaire: on sait que c’est la solution du Moyen Age. — (Gabriel Lepointe, La Famille dans l’Ancien droit, Montchrestien, 1947 ; 5e éd., 1956, p.116)
  2. (Linguistique) Qualifie un ensemble des dialectes franciques encore parlés dans certaines régions rhénanes.
    • Le francique ripuaire.

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
ripuaire ripuaires
\ʁi.pɥɛʁ\

ripuaire \ʁi.pɥɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Écologie) (Rare) Relatif aux rives.
    • McQueen et Miller (1972) ont mesuré l’humidité et la tension de l’eau dans le sol sous une végétation ripuaire afin de décrire les mécanismes de rétention et de migration de l’eau. — (H. Tschinkel, Mesure de la tension de l’eau dans le sol, Revue internationale des forts et des industries forestières, 1974, archives de la FAO, [1])

Synonymes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]