ro-

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : rợ, ro, , ,

Gaulois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Préfixe attesté dans divers noms gaulois, tels que Ροσσομαρα, Rocloisiabo, etc.[1][2].
De l’indo-européen commun *pro- ou *prō-[1][2].

Préfixe [modifier le wikicode]

ro-

  1. Préfixe intensif, très, trop.

Références[modifier le wikicode]

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), page 214, 215, 260 et 261
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, page 70, 329 et 330

Kotava[modifier le wikicode]

Préfixe [modifier le wikicode]

ro- \ro\

  1. Préfixe verbal formant la modalité possibilitive, pouvoir.
    • Toktan va bancoba co rokalir, koe Franca ?
    Qui pourrait dire cela, en France ?
    • Va buwa romalsavet koe matela.
    Nous pouvons utiliser le compost dans le jardin.

Notes[modifier le wikicode]

Devant un radical commençant par une voyelle, on ajoute un « t » à ro- afin d'éviter un hiatus.
    • Kas va bata lupa rotestutú ?
    Pourrai-je manger ce gâteau ?

Dérivés[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • L'encyclopédie linguistique en kotava Kotapedia.


Vieux breton[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Préfixe [modifier le wikicode]

ro- \Prononciation ?\

  1. Particule marquant le perfectif.

Références[modifier le wikicode]

  • Léon Fleuriot, La découverte de nouvelles gloses en vieux-breton, dans Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 1959