romancier

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Romancier

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français romans (« ouvrage en français ») avec le suffixe -ier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
romancier romanciers
\ʁɔ.mɑ̃.sje\

romancier \ʁɔ.mɑ̃.sje\ masculin (pour une femme on dit : romancière)

  1. (Sens étymologique) (Histoire) Auteur d’ouvrages en français, au Moyen Âge.
    • Une invention de romancier, (…) qui fut lui-même un jongleur et qui (…) resta des années, vers le début du XIIIe siècle, au service d’un haut baron. — (Faral, Vie temps St Louis, 1942)
  2. Auteur qui écrit des romans.
    • Aujourd’hui plus que jamais, les romanciers disposent de ces effets, et ils sont dans leur droit ; car la nature s’est, de tout temps, permis d’être plus forte qu’eux. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • L'historien n'a pas à délivrer des prix de vertu, […] ; les questions qui intéressent les chroniqueurs et passionnent les romanciers sont celles qu'il laisse le plus volontiers de côté. — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence - Avant-propos de la première publication (1906), 1908)
    • Un éditeur […] lui proposa de rafistoler les manuscrits d'un grand faiseur feuilletonnesque. […]. Henri se mit à la besogne, remania l'infâme et crasseuse foutaise du romancier célèbre, pimenta cette ratatouille sans goût. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 32)
    • Alors que le romancier, riche de son don d'ubiquité, peut se dédoubler en autant de personnages que son humeur daigne susciter au fil des pages, le poète reste fixé à la finitude de son expérience, à la racine de son cri. — (Jean-Pol Madou, Édouard Glissant: de mémoire d'arbres, 1996, page 16)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus romancier figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : autorat.

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin romancier
\ʁɔ.mɑ̃.sje\
romanciers
\ʁɔ.mɑ̃.sje\
Féminin romancière
\ʁɔ.mɑ̃.sjɛʁ\
romancières
\ʁɔ.mɑ̃.sjɛʁ\

romancier

  1. Relatif à Acy-Romance, commune française située dans le département des Ardennes.

Homophones[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De romans (« [écrit] en français ») avec le suffixe -ier.

Verbe [modifier le wikicode]

romancier \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Écrire, parler, exposer, lire en langue romane.

Variantes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

  • romaniser (parler en latin, la langue des Romains)

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

romancier \Prononciation ?\ masculin

  1. Variante de romanceor.

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du français romancier.

Nom commun [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom romancier romanciers
Diminutif

romancier \Prononciation ?\ masculin (pour une femme on dit : romancière)

  1. Romancier.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 68,0 % des Flamands,
  • 69,3 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]