romaniser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De romain, avec le suffixe -iser.

Verbe [modifier le wikicode]

romaniser \ʁɔ.ma.ni.ze\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Transformer en Romain, faire prévaloir l'influence romaine.
    • Les Gaules romanisées par la conquête.
  2. Écrire en caractères latins les langues traditionnellement écrites autrement.
    • Deux éditions romanisées en Bâgo bahâr.
  3. Suivre le dogmes de l'Église romaine.
    • Ils [certains hérétiques] se plaignaient que les calixtins romanisaient en tout et partout, à la réserve de la coupe. [Bossuet, Histoire des variations des Églises protestantes]
  4. Conduire aux dogmes de l'Église romaine.
    • En laissant toucher à ses cérémonies traditionnelles, il [le peuple russe] pouvait craindre de se laisser romaniser, et, comme les grecs-unis de Pologne, d'être à son insu incorporé à l'empire spirituel des papes. [A. Leroy-beaulieu, Rev. des Deux-Mondes, 1er nov. 1874, p. 13]
  5. Être adonné à l'étude des langues romanes.
  6. Transposer dans un roman.
    • On découvre ainsi, dans cet ouvrage, les bases du Paysan-Paysanne pervertis, bases vraies, mais romanisées dans un roman. — (Nicolas Rétif de la Bretonne, Monsieur Nicolas, 1796), Bibliothèque de la Pléiade, Tome 1, p. 924.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]