ronce artificielle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Par la similitude avec la ronce, de par l’aspect et les pointes acérées.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ronce artificielle ronces artificielles
\ʁɔ̃.s‿aʁ.ti.fi.sjɛl\

ronce artificielle \ʁɔ̃.s‿aʁ.ti.fi.sjɛl\ féminin

  1. (Vieilli) Barbelé.
    • Je vous dis qu’ils ont enclos un espace de plus de quinze cents mètres de côté, avec des ronces artificielles et des fils de fer barbelés, jusqu’à trois mètres de hauteur… — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 24 de l’éd. de 1921)
    • L’accès en est impossible. Des clôtures hargneuses le gardent ; des montants de fer, aux pointes aiguës, reliés par tout un hérissement de ronces artificielles le défendent mieux qu’un cordon de gendarmes. — (Octave Mirbeau, Le Gamin qui cueillait les ceps, dans La Vache tachetée, 1918)
    • […] et d’aucuns l’avaient vu, certain jour, les cognes à ses trousses, son fusil d’une main et un lièvre de l’autre, franchissant les clôtures de ronces artificielles et les murs de pâtures aussi allègrement que s’ils n’eussent eu que vingt-cinq centimètres au lieu de quatre bons pieds de haut. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)

Références[modifier le wikicode]