rondelle

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Mot dérivé de rond avec le suffixe -elle (→ voir rondeau).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rondelle rondelles
\ʁɔ̃.dɛl\

rondelle \ʁɔ̃.dɛl\ féminin

  1. Cylindre de faible hauteur ; disque épais, de petit diamètre.
    • Avec une sonde on prend une « carotte » de tourbe, on la débite en rondelles et on peut étudier la nature des grains de pollen qui se trouvent à chaque niveau de la tourbe. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 61)
    • Je hochai la tête en mâchant mes cornflakes et en évitant les rondelles brunâtres pourlingues. — (Carl Hiaasen, Dans la gueule de l'alligator, traduit de l'anglais (États-Unis) par Valérie Dayre, Éditions Thierry Magnier, 2015, chapitre 2)
    • Rade à l'ancienne, bonhomme, […], avec carrelage, mosaïque, acajou, tape dans le dos et rondelle de ciflard offerte par un culbuto ambulant qui, à force de danse du croupion, finit par vous échauffer le bouillon Kub. — (« 7e arrondissement », dans Touchez pas au frichti : 220 restos au banc d'essai, par Jules Magret, Éditions L'Archipel, 2017)
  2. Pièce d’assemblage mécanique, de forme circulaire et de faible épaisseur, percée en son centre traversé d’un axe supportant une autre pièce, dont ce disque sert de butée, ou de coussin à la butée.
  3. (Cuisine) Sur le dessus d’un fourneau de cuisine, pièce servant au réglage du feu sous une cuisson.
    • Il fila, levant un merle transi qui s’en fut, rayant de noir un paysage blanc et je me rejetai sur la cuisinière dont une rondelle voulut aussi tinter (la moyenne, bien sûr, qui donnait un do. La plus petite donnait, à l’octave en dessous, un sol discutable et la plus grande, fêlée, ne tintait pas). — (Hervé Bazin, Qui j’ose aimer, Grasset, 1956. page 135)
    • Rondelle de plomb, de cuir, de carton, de cuivre, d’acier, etc.
    • Rondelle souple d’étanchéité. ; rondelle rigide de serrage.
  4. (Hockey sur glace) (Canada) Disque en caoutchouc utilisé comme projectile de glisse.
    • J’accuse la Ligue nation le d’avoir fait de cet excitant sport qu'est le hockey le symbole de ta violence, du garrochage de rondelle et de l’accrochage. — (Raoul Roy, René Lévesque, était-il un imposteur?, Éditions du Franc-Canada, 1985, page 42)
    • Il lance la rondelle, c'est raide et précis. — (Jean-François Chaumont, Un bon coup des Jackets, Le Journal de Montréal, 1er novembre 2020)
    • Durant la pandémie actuelle, pour reprendre une expression du hockey, il est apparu souvent deux coups derrière la rondelle. — (Denise Bombardier, Justin Trudeau joue avec le feu, Le Journal de Québec, 5 janvier 2021)
    • Lors du plus récent duel, le 2 mars à Montréal, le Canadien l’avait toutefois emporté 3 à 1 alors que Price avait bloqué 26 des 27 rondelles dirigées vers lui. — (Agence QMI, Jake Allen devant le filet, tva sports.ca , 1er avril 2021)
    • Il y avait Charles, qui habitait à une rue de chez moi, avec qui je jouais au hockey dans la ruelle, l'été, avec une balle de tennis en guise de rondelle. — (Argument, volume xxiii, no 1, automne-hiver 2020-2021, page 134)
  5. (Art) Sorte de ciseau arrondi dont on se sert en sculpture.
  6. (Botanique) Asarum europaeum [1], l’asaret d’Europe.
  7. (Vulgaire) Anus.
  8. (Nord) Fut d'environ 150 litres destiné à contenir de la bière.
    • En plus du salaire aux pièces et du logis l'équipe reçoit une rondelle de bière : 160 litres par cent mille briques moulées. — (Pierre Hamp, Gens, deuxième tableau, Éditions Nouvelle revue française, 1923)

Synonymes[modifier le wikicode]

Disque projectile au hockey sur glace

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]