ronron

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1761) D’une onomatopée du bruit.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
ronron ronrons
\ʁɔ̃.ʁɔ̃\

ronron \ʁɔ̃.ʁɔ̃\ masculin

  1. (Familier) Onomatopée qui sert à désigner le ronflement continu et sourd par lequel les chats expriment leur contentement.
    • Un grand chat noir, frileusement roulé en boule, rêvait dans la lueur rouge du feu, avec un tout petit ronron de béatitude. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
  2. (Par analogie) Bruit semblable à ce ronflement.
    • Il faisait tomber la hache qui descendait lourdement et sans entraves avec un ronron sourd et précipité. — (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
  3. (Par analogie) (Théâtre) Façon pompeuse et monotone de déclamer.
    • Le ronron tragique.
  4. (Familier) Routine.

Variantes[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus ronron figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : chat.


Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]