ronron

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1761) D’une onomatopée du bruit.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
ronron ronrons
\ʁɔ̃.ʁɔ̃\

ronron \ʁɔ̃.ʁɔ̃\ masculin

  1. (Familier) Onomatopée qui sert à désigner le ronflement continu et sourd par lequel les chats expriment leur contentement.
    • Un grand chat noir, frileusement roulé en boule, rêvait dans la lueur rouge du feu, avec un tout petit ronron de béatitude. (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
  2. (Par analogie) Bruit semblable à ce ronflement.
    • Il faisait tomber la hache qui descendait lourdement et sans entraves avec un ronron sourd et précipité. (Ivan Tourgueniev, L’Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
  3. (Par analogie) (Théâtre) Façon pompeuse et monotone de déclamer.
    • Le ronron tragique.
  4. (Familier) Routine.

Variantes[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

  • Aide sur le thésaurus ronron figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : chat.

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]