Aller au contenu

rouer de coups

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Composé de rouer, de et coup.

Locution verbale

[modifier le wikicode]

rouer de coups \ʁwe də ku\ transitif (se conjugue → voir la conjugaison de rouer)

  1. Asséner de coups ; battre.
    • – Si je pouvais l'instrumenter à ma guise, peut-être la guérirais-je.
      – Comment cela ?
      – En la rouant de coups. J'ai guéri de la sorte vingt paysannes dans un village où s'était déclarée cette furieuse folie russe, le
      hurlement ; une femme se met à hurler, sa commère hurle. Au bout de trois jours, tout un village hurle. À force de les rosser, j'en suis venu à bout.
      — (Prosper Mérimée, Lokis, 1869)
    • Quelqu'un vint dire à Z. qu'on avait blessé Pirouchas alors qu’il venait à la réunion, qu'on l’avait roué de coups et qu’il avait été transporté d’urgence à l’hôpital. — (Vassilis Vassilikos, Z, 1966, traduit du grec par Pierre Comberousse, NRF Gallimard, 1967, page 66)
    • Il s’était dit qu’il saurait quoi faire si elle devenait violente, si elle le rouait de coups, si elle se mettait à hurler la nuit. — (Leïla Slimani, Dans le jardin de l’ogre, Folio, 2020)

Prononciation

[modifier le wikicode]