rougeaud

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de rouge avec le suffixe -aud.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin rougeaud
\ʁu.ʒo\

rougeauds
\ʁu.ʒo\
Féminin rougeaude
\ʁu.ʒod\
rougeaudes
\ʁu.ʒod\

rougeaud \ʁu.ʒo\

  1. (Familier) Qui a le teint rouge, un peu haut en couleur.
    • Elle vit un gros petit homme à ventre saillant, à figure rougeaude, mais vieille et ridée, qui affectait de sourire et qui souriait mal ; […]. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Leur maître, un jeune gentilhomme courtaud et rougeaud, ne cessait de les encourager de la voix et du geste. — (Anatole France, La Rôtisserie de la reine Pédauque, 1893)
    • Sa face rougeaude avait des tons de monnaie de cuivre. — (Nicolas Gogol ; « Les âmes mortes » -1842 ; traduction de Henri Mongault -1949)
    • Et cette petite boule rougeaude et vagissante que tu étais, je la voyais surtout comme un poids sur mon existence et comme une entrave à ma liberté. — (Pierre-Henri Simon, Les Raisins verts, 1950)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rougeaud rougeauds
\ʁu.ʒo\

rougeaud \ʁu.ʒo\ masculin (pour une femme on dit : rougeaude)

  1. (Familier) Celui qui est rougeaud.
    • Comme mon guide me conduit à la buanderie commune, une rougeaude aux manches retroussées l'interpelle, élève la voix, dénonce des injustices. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]