rougeole

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De rouge, la couleur des éruptions cutanées et -ole.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
rougeole rougeoles
\ʁu.ʒɔl\

rougeole \ʁu.ʒɔl\ féminin

Gadeceau-adventices-mélampyre.jpg
  1. (Médecine) Maladie infantile, fébrile, contagieuse, qui se manifeste par une éruption généralisée de petites taches rouges.
    • Il en est d'autres chez lesquels les taches morbilleuses ont continué de pousser durant huit jours, sans que ces sortes de rougeoles anomales offrissent plus de danger que les autres. — (M. Ramel, Mémoire sur la rougeole qui a régné à la Ciotat durant l'été de 1789, dans le Journal de médecine, de chirurgie et de pharmacie, 1790, vol.83, p.26)
    • La supposition d'un virus morbilleux et de la contagion de la rougeole conduisit un Anglais célèbre , le docteur Home, à tenter l’inoculation de cette maladie. — (Dictionaire des Sciences médicales, Paris : C.-L.-F. Panckoucke, 1820, vol.49, p.162)
    • Les vaccins disponibles depuis 1963 contre la rougeole sont efficaces, puisque tous les pays qui les utilisent constatent une diminution spectaculaire des cas de rougeole, des décès et des complications les plus redoutables. — (Joël Gaudelus, Vaccinologie, Wolters Kluwer France, 2008, p.112)
  2. (Populaire) (Vieilli) (Botanique) Nom vernaculaire ancien de l'adventice culturale mélampyre des champs. (Melampyrum arvense).
    • Le blé de seconde qualité est encore fort beau, d’un grain égal, quoique encore mêlé de quelques grains de nielle (agrosthema githago) et de mélampyre ou blé de vache, que nos cultivateurs appellent fromentelle, et les boulangers rougeole, parce qu’une très-petite quantité de cette semence suffit pour donner au pain une teinte bleue-rougeâtre très-foncée; […]. — (Mathieu de Dombasle, Annales agricoles de Roville: ou Mélanges d'agriculture, d'économie rurale et de législation agricole, Paris : Madame Huzard, 1825, 2e livraison, , p.118)
    • On voyait autrefois beaucoup de rougeole (melampyrum arvense) dans les blés, les seigles et les vesces d'hiver, mais il parait que cette plante est devenue plus rare depuis l'adoption générale des prairies artificielles. — (Louis Graves, Précis statistique sur le canton d'Auneuil, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais : chez Achille Desjardins, 1831, p.79)

Synonymes[modifier]

Pour la plante (noms vernaculaires)

Dérivés[modifier]

Pour la maladie

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Pour la maladie

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]