rougette

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Mot dérivé de rouge avec le suffixe -ette.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
rougette rougettes
\ʁu.ʒɛt\

rougette \ʁu.ʒɛt\ féminin

  1. Sorte de salade au feuillage vert marqué de rouge.
  2. (Zoologie) Autre nom de la roussette à collet rouge (Pteropus subniger), espèce aujourd’hui éteinte de renard volant qui vivait autrefois à la Réunion et à l’île Maurice et dans les Mascareignes.
  3. Autre nom de la pomme de terre francine.
    • Rates, charlottes, la francine appelée aussi rougette, pompadour, belle-de-fontenay, timate… n’ont pas de secrets pour ce producteur passionné de pommes de terre. — (Dominique Auzias, Michel Doussot, Petit Futé, 2008, page 386)
  4. Variété d’olive.
    • La rougette de l'Ardèche.
  5. (Populaire) (Vieilli) (Botanique) Nom vernaculaire ancien de l’adventice culturale mélampyre des champs. (Melampyrum arvense).
    • La MÉLAMPYRE DES CHAMPS, autrement appelée blé de vache, rougeole, queue de renard , queue de loup, rougette, herbe rouge, rouge-herbe, cornette, mahon, qui est annuelle, souvent très rameuse, rougeâtre, haute d’un pied ; ses feuilles sont sessiles, lancéolées et très longues ; ses fleurs rougeâtres, tachetées de jaune, et les bractées dentées. — (Cours complet d’agriculture ou Nouveau Dictionnaire d’agriculture théorique et pratique, vol. 14, Pourrat frères, 1837, page 51)
    • Les plantes les plus nuisibles aux céréales d'hiver sont la darnette ou ivraie, la rougette ou mélampyre et les chardons. — (Notice sur le département des Ardennes, dans Les Primes d'honneur, les médailles de spécialités et les prix d'honneur des fermes-écoles décernés dans les concours régionaux en 1870, Ministère de l'agriculture et du commerce (France)/Paris: Imprimerie nationale, 1874, page 174)
  6. Cépage.
    • Les anciens faisaient surtout des vins rouges. Le vin blanc n’a paru, en grande quantité, que dans les premières années de ce siècle. Les plus anciens cépages du pays étaient : le négret, le bouchalés, le maurastel, le redondal, la chalosse, le mérille, le mauzac blanc, le pique-poule, le plant de dame, la rougette, le cassés, le bilanés, le grand blanc, le terret, le bordelais, le grenache, le muscat, le mansés, la mortarille, le prunel, le redondal blanc. — (Monographies de communes: Merville – Peyrusse – Chanteheux – Saint-Jean-Le-Vieux, Société des agriculteurs de France, J. Lefort, Paris, 1898)

Synonymes[modifier le wikicode]

Renard volant
Pomme de terre

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • rougette sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]