ruban

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1260) Issu par labialisation du \i\ devant \b\ de l’ancien français riban[1]. Plus avant, du[1] moyen néerlandais ring band (« collier ») composé de ring et band → voir hauban et raban[2] pour des mots apparentés ayant aussi perdu leur \d\ final.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
ruban rubans
\ʁy.bɑ̃\
Le ruban rouge symbolise la lutte contre le sida.
Un bout de ruban symbolise une décoration militaire.

ruban \ʁy.bɑ̃\ masculin

  1. Bande étroite de tissu qui est plate et mince.
    • Elle prend un chapeau, en ébouriffe un peu le ruban, puis tient la garniture de roses de ce chapeau près de sa figure, devant la glace, […]. (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Ruban d’or, d’argent, de taffetas.
    • Ruban satiné, couleur de feu.
    • Nouer des rubans. Un nœud de rubans.
    • Une fabrique de rubans.
  2. (Militaire) Décoration militaire, soit agrafée sur le plastron, soit porté en sautoir, soit à la boutonnière.
    • Le ruban de la Légion d’honneur.
  3. (Par extension) Bande étroite qui se déroule.
    • Ruban métallique.
    • (Figuré) Un joli ruban de route.
    • On voit la campagne : des bois, des champs, [...] le ruban blanc de la route qui s'allonge, les montagnes dentelant leurs crêtes inégales, et la grande prairie qui les sépare. (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 208, 2012)
    • Le corps des ténias est comparé à un ruban.
  4. (Architecture) Ornement en forme de bande tortillée, qu’on taille dans les baguettes et les rudentures.
  5. (Gymnastique) Un des cinq engins utilisés en gymnastique rythmique.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Hyponymes[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]