s’allonger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis s'allonger)
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Forme prononminale de allonger.

Verbe [modifier]

s’allonger \s‿a.lɔ̃.ʒe\ pronominal 1er groupe (conjugaison)

  1. Devenir plus long, s’étendre.
    • Héloïse dit et redit son chapelet. Les grains cliquettent de minute en minute et sans relâche, le chuchotement rapide des oraisons s’allonge. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les nuits s’allongent en hiver.
  2. S’étendre, se coucher.
    • Je m’allonge pour faire ma sieste.
    • Quand vient la nuit, il s’allonge sur le divan – étrangement le même que celui de Freud – et raconte ses rêves à sa maîtresse. — (Jean-Daniel Baltassat, « “Le divan de Staline” », Elle.fr, 29 novembre 2013)
    • Une jeune femme fait venir les réparateurs télé (logique) alors que son poste marche très bien, elle s’allonge sur le lit, dénudée. — (Quentin Girard, « Le bon plan culcul », Libération.fr, 13 novembre 2013)

Traductions[modifier]