s’allonger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis s'allonger)
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Forme prononminale de allonger.

Verbe[modifier]

s’allonger \s‿a.lɔ̃.ʒe\ pronominal 1er groupe (conjugaison)

  1. Devenir plus long, s’étendre.
    • Héloïse dit et redit son chapelet. Les grains cliquettent de minute en minute et sans relâche, le chuchotement rapide des oraisons s’allonge. (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Les nuits s’allongent en hiver.
  2. S’étendre, se coucher.
    • Je m’allonge pour faire ma sieste.
    • Quand vient la nuit, il s’allonge sur le divan – étrangement le même que celui de Freud – et raconte ses rêves à sa maîtresse. (Jean-Daniel Baltassat, « “Le divan de Staline” », Elle.fr, 29 novembre 2013)
    • Une jeune femme fait venir les réparateurs télé (logique) alors que son poste marche très bien, elle s’allonge sur le lit, dénudée. (Quentin Girard, « Le bon plan culcul », Libération.fr, 13 novembre 2013)

Traductions[modifier]