sère

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : sere, Sère, ser̄e, seré, séré, serè, şerê

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sère sères
\sɛʁ\

sère \sɛʁ\ masculin

  1. Ancienne unité de mesure de poids orientale, valant environ 746 à 711 grammes.
    • Les savans qui s’adonnent à la pratique des arts, font, avec ces sept corps [or, argent, fer, mercure, étain, cuivre, plomb], des compositions artificielles dont on se sert pour fabriquer des bijoux, joyaux, &c. Du nombre de ces compositions est le séfid-rou [c’est-à-dire, blanc à l’extérieur, peut-être le pé-tong des Chinois], nommé cansi par les Indiens, qui se compose de 4 sères de cuivre et d’un sère d’étain unis par la fusion : le rouï composé de 4 sères de cuivre et d’un sère ½ de plomb, et que l’on appelle dans l’Inde bahngar : le biroundj, nommé par les Indiens pitel, et dont il y a trois variétés ; la première, qui se bat à froid, et contient 2 sères ½ de cuivre et un sère d’esprit de tutie ; la seconde, qui se bat à chaud, composée de 2 sères de cuivre et d’un sère ½ d’esprit de tutie ; la troisième, qui ne se bat point, mais s’emploie pour les ouvrages jetés en moule, et dans laquelle il entre 2 sères de cuivre et un sère d’esprit de tutie : le simsakhteh [argent marqué ou pesé ; peut-être faut-il lire soukhteh, brulé], dans la composition duquel […] — (A. I. Silvestre de Sacy, Chrestomathie arabe, tome III, Imprimerie impériale, Paris, 1806)

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]