sécuritisation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : securitisation

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

(1998) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici. De l’anglais securitization. Le mot anglais est généralement attribué à Barry Buzan, Ole Waever, et Jaap de Wilde, Security : A New Framework for Analysis, Lynne Rienner, Boulder, CO, 1998.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
sécuritisation sécuritisations
\se.ky.ʁi.ti.za.sjɔ̃\

sécuritisation \se.ky.ʁi.ti.za.sjɔ̃\ féminin

  1. (Politique) (Néologisme) Désignation d’un objet comme étant une menace, par une autorité légitime et acceptée comme telle par une audience significative, transformation sociale des problèmes publics en enjeux de sécurité.
    • — (Didier Bigo, Europe passoire et Europe forteresse : La Sécuritisation/humanitarisation de l’immigration, in Andrea Rea et Laura Balbo (éditrices), Immigration et racisme en Europe, Complexe, Bruxelles, 1998)
    • Un mouvement de sécuritisation de la Syrie est lancé ; il aboutira au retrait des troupes syriennes en avril 2005 ainsi qu’à l’adoption d’une série de résolutions onusiennes visant les agissements de Damas au pays du Cèdre. […] Dès 2009, témoin de la réconciliation arabe et des gestes d’ouverture de N. Sarkozy et B. Obama envers le régime syrien, la majorité « anti-syrienne » enclenche le mouvement de désécuritisation de Damas. […] Partant du postulat que les pratiques sécuritaires sont dotées de dynamiques émotionnelles propres liées à la menace, nous tenterons de démontrer dans quelle mesure les émotions sont des conditions de facilitation de la sécuritisation et d’empêchement de la désécuritisation. Autrement dit, cela nous pousse à nous interroger sur la réversibilité des émotions négatives liées à un objet lors de la sécuritisation et qui sont, ensuite, dissociées de ce même objet lors de la désécuritisation. Sur le plan théorique, la littérature sur la sécuritisation s’est considérablement développée et enrichie, passant d’explications linguistiques réductrices (Buzan et Waever, 2003 : 491) à des processus pragmatiques, sociologiques (Balzacq, Bigo, 2010), dynamiques et itératifs (Salter, 2008). Bien que sous-théorisés, les facteurs psycho-affectifs sont présents dans ce corpus théorique, notamment chez Balzacq qui considère que les émotions interviennent en amont du processus de sécuritisation en tant qu’artefacts heuristiques mais également en aval, au niveau de leur implication pour l’audience (Balzacq, 2010 : 3). Le concept de « pratiques sécuritaires » implique la présence d’états émotionnels mais aussi de motivations inconscientes […] À l’aide de la psychologie sociale des émotions (Frijda, 2000 ; Forgas, 2008), nous proposons de développer la compréhension des mécanismes émotionnels à l’œuvre pour persuader une audience de la présence d’une menace existentielle. Grâce à une analyse des discours et des déclarations politiques faites par les opposants à Damas, avant et après 2009, nous étudierons la manière dont les émotions ont été suscitées, dans un premier temps, et niées lors de la désécuritisation. Nous tenterons également d’enrichir le modèle théorique de la (dé)sécuritisation en y intégrant ces facteurs psychologiques. Enfin, s’intéresser aux expressions émotionnelles dans le cadre de pratiques sécuritaires permet d’affiner notre manière d’appréhender la construction de la confiance et de la paix (Hassner, 2005 : 307). — (Élisabeth Meur, Les Dynamiques émotionnelles de la (dé)sécuritisation à la lumière des relations libano-syriennes, 4e Congrès international du réseau francophone des associations de science politique, 20–22 avril 2011, Bruxelles)
    • — (Sergio Bardaro, La Sécuritisation de l’Islam à travers les discours d’Oskar Freysinger dans le cadre de la votation contre la construction des minarets, 2012)
  2. (Finance)(Anglicisme) Titrisation.

Antonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]